Covid : ce que Jean Castex recommande pour les fêtes de fin d'année

Par Manon C. · Photos par My B. · Publié le 17 décembre 2021 à 19h58
Après le Conseil scientifique, Jean Castex a détaillé à la suite du Conseil de Défense sanitaire du 17 décembre 2021 une série de mesures à appliquer en société à l’approche des fêtes de fin d’année, afin d'endiguer la 5e vague de Covid et faire face à la propagation du variant Omicron.

Le gouvernement s'est de nouveau réuni ce vendredi 17 décembre 2021 lors d'un Conseil de Défense sanitaire, pour décider de nouvelles mesures avant les fêtes de fin d'année. Suite à cette réunion, le premier ministre Jean Castex s'est exprimé en début de soirée pour dévoiler les décisions de l'exécutif. Il a appelé à s'appuyer sur "un principe de bon sens" pour les rassemblements en famille ou entre amis : "moins on est nombreux, moins il y a de risque".

Pas de jauge prévue, donc, mais le Premier ministre invite les Français à éviter les grands repas et à se tester au préalable, vaccinés ou non, afin d'éviter les contaminations. Jean Castex rappelle également la nécessité d'aérer les pièces et de respecter de manière stricte les gestes barrières.

Le Conseil scientifique avait déjà rendu un avis, ce lundi 13 décembre 2021, concernant la situation sanitaire dans le pays et l'émergence du variant Omicron. Ce dernier, qui semble de propager "extrêmement rapidement", pourrait bien connaître "une croissance rapide en France dans les semaines qui viennent", d'après le Conseil.

Le variant pourrait, en effet, "circuler en Europe plus rapidement que prévu initialement en remplaçant progressivement le variant Delta dans les premières semaines de 2022. Il est donc essentiel d'éviter, dans les semaines qui viennent, l'apparition de clusters géants qui accéléreraient cette dynamique." 

Dans le détail, le Conseil scientifique a publié une série de recommandations spécifiques en vue des fêtes de fin d'année, afin de limiter la propagation du Covid et d'Omicron. Outre les grands évènements "pouvant conduire à des clusters géants" qui doivent être "évités", le Conseil rappelle la "nécessité de renforcer les mesures de protection individuelles et collectives en cette fin d’année 2021". 

Parmi ces dernières, celle de limiter les participants au repas de Noël, d’aérer les pièces ou encore de se dépister avec des autotests avant de se réunir en famille ou entre amis, y compris pour les personnes vaccinées. "Pour les réunions familiales de type repas de Noël, il est recommandé de limiter le nombre de participants, de s’assurer que les personnes fragiles ont bien reçu leur dose de rappel, d’aérer régulièrement les locaux, et de pratiquer un autotest le jour même ou un test antigénique la veille ou le jour même de l’évènement." déclare l'instance scientifique. 

Et de poursuivre : "Dans une approche collective solidaire, la réponse la plus efficace consiste à renoncer immédiatement à tout rassemblement collectif en lieu clos où le port du masque n’est pas possible ou approprié au format, en particulier tous les rassemblements avec consommation de boissons et de nourriture.

Alors que le Conseil scientifique prévoit une "augmentation des admissions hospitalières de patients Covid-19" avec un "pic d’admissions à l’hôpital qui pourrait être supérieur à 2 000 par jour", ce dernier rappelle qu'un "renforcement même léger des gestes barrières, du télétravail ainsi qu'une réduction des contacts peuvent avoir un impact très important sur la situation sanitaire" et "réduirait le risque de devoir mettre en œuvre des mesures plus contraignantes plus tard", bien qu'une "explosion de cas Omicron pourrait fortement dégrader les projections." 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche