Covid: "Entre 1,5 et 2 millions" d'autotests vendus en grandes surfaces en 4 jours

Par Manon C. · Publié le 5 janvier 2022 à 00h39
En quatre jours seulement, les grandes surfaces ont vendu "entre 1,5 et 2 millions" d'autotests. Ces derniers sont disponibles dans les enseignes de la grande distribution jusqu'au 31 janvier 2022.

Le 28 décembre dernier, le gouvernement autorisait finalement la vente des autotests de dépistage du Covid en grandes surfaces. Pour autant, cette mesure était prise "à titre exceptionnel et jusqu'au 31 janvier 2022", afin de tenter d'endiguer la cinquième vague de Covid en France et l'apparition du variant Omicron, particulièrement contagieux. 

Ce mardi 4 janvier 2022, l'entreprise d'analyse de données IRI, citée par le média spécialiste du secteur LSA, nous apprend qu'entre le 28 décembre 2021 et le 2 janvier 2022, les enseignes de la grande distribution ont vendu "entre 1,5 et 2 millions" d'autotests de dépistage. 

Dans le détail, près de 500 000 boîtes d'autotests, pouvant contenir plusieurs tests, ont été vendues en quatre jours seulement, les 28, 29, 30 décembre 2021 et 2 janvier 2022 derniers, soit "entre 1,5 et 2 millions d'autotests" ; pour un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros.

La vente de ces autotests s'additionne aux ventes réalisées par les pharmacies - environ 6 millions la semaine de Noël -, ainsi qu'aux tests de dépistage PCR et antigéniques, toujours plus nombreux ces dernières semaines. "On est monté à plus de 13 millions de tests" avait déclaré Olivier Véran devant la Commission des Lois de l'Assemblée nationale, le 29 décembre dernier. Le ministre de la Santé avait néanmoins ajouté : "C'est une dérogation, mais en aucun cas cela ne doit contrevenir dans la durée à la question du monopole pharmaceutique pour les dispositifs médicaux." 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche