Covid : le pass sanitaire est-il nécessaire pour revenir en France après un voyage à l'étranger ?

Par Cécile D. · Publié le 1 août 2022 à 18h20
Le pass sanitaire n'est plus demandé en France, à l'exception de certaines situations. Les voyageurs sont-ils concernés par ces cas de figure ? Avez-vous besoin d'un pass pour revenir en France après vos vacances ? On fait le point.

En France, l'état d'urgence sanitaire a officiellement pris fin le 31 juillet 2022. Tous les dispositifs exceptionnels autorisés par cette mesure ne peuvent donc plus être utilisés. Le couvre-feu, le confinement ou le pass sanitaire ne peuvent donc plus être rétablis - du moins, pas sans un nouveau vote exceptionnel du Parlement.

Le pass sanitaire est donc mis au rebut. Jusqu'à ce dimanche 31 juillet, il était encore demandé dans les hôpitaux et les centres de soin. Désormais, il peut être rangé au fond du placard. Pour autant, ne vous en débarrassez pas de suite ! 

Coronavirus - variant Omicron, ce qu'il faut savoir : les dernières actualitésCoronavirus - variant Omicron, ce qu'il faut savoir : les dernières actualitésCoronavirus - variant Omicron, ce qu'il faut savoir : les dernières actualitésCoronavirus - variant Omicron, ce qu'il faut savoir : les dernières actualités Covid : l'état d'urgence sanitaire prend fin à partir du 31 juillet 2022
Depuis le 24 mars 2020, la France est placée sous état d'urgence sanitaire, en raison de l'épidémie de Covid-19. Cette situation est sur le point de prendre fin : l'état d'urgence sanitaire arrive finalement à son terme le 31 juillet 2022. [Lire la suite]

Vous vous en souvenez, le pass sanitaire a longtemps été demandé pour pouvoir voyager et passer les frontières. Désormais, ce document n'est plus demandé pour entrer en France depuis un pays étranger. Si vous partez en vacances, vous n'avez donc pas besoin de présenter ce pass pour rentrer chez vous... A deux exceptions près.

En effet, puisque le Covid-19 est toujours actif, et que de nouvelles vagues épidémiques peuvent arriver, le gouvernement a conservé quelques règles pour éviter les situations dangereuses.

Si un nouveau variant apparaît, l'exécutif français peut imposer aux voyageurs de faire un test de dépistage avant leur embarquement, pour empêcher les personnes malades d'entrer sur le territoire français. De plus, si les hôpitaux sont de nouveau saturés, un test de dépistage négatif peut également être demandé.

Dans ces deux cas, le pass sanitaire ne serait activé que par un test de dépistage négatif : la vaccination n'est plus obligatoire. Ces mesures peuvent être mises en place jusqu'au 31 mars 2023, et ne concerneraient que les personnes de 12 ans et plus.

Ces informations concernent les personnes qui souhaitent entrer en France. Si vous êtes Français et que vous avez prévu de partir à l'étranger, il vous faut consulter le site du ministère des Affaires étrangères, qui recense les conditions d'entrée dans les autres pays.

Informations pratiques

Commentaires