This page is not available in your language, please, choose yours

Rétrospective Shin Sang-ok, l'équation coréenne au musée Guimet

Publié le 17 novembre 2017 Par Laurent P.
Rétrospective Shin Sang-ok, l'équation coréenne au musée Guimet

Infos pratiques

Du 24 novembre 2017
Au 17 décembre 2017


Place d'Iéna
75116 Paris 16

Metro ligne 9 station Iéna

5€ euros (la séance)

Réservez vos billets, cliquez ici

Séances dès 13h, voir le programme

Le musée Guimet consacre, en partenariat avec le festival des Trois Continents de Nantes, une rétrospective autour du cinéaste coréen Shin Sang-ok du 24 novembre au 17 décembre 2017.

« L’Empereur du cinéma coréen » à l’honneur au Musée des Arts Asiatiques… Le musée Guimet propose une rétrospective autour de Shin Sang-ok, grand producteur et réalisateur de son état, et de son travail du 24 novembre au 17 décembre 2017.

Une moment intimiste, puisque la rétrospective propose de découvrir l’une des carrières les plus prolifiques du pays – il a produit et/ou réalisé plus de 300 films – mais également indissociable de l’histoire du pays. Shin Sang-ok débute sa carrière en 1950, après la fin de l’occupation japonaise pendant la Guerre de Corée, et connait un rapide succès en salles avec Une fleur en enfer (1958) ou encore Prince Yeonsan en 1961.

Autre période marquante de sa vie et de son œuvre, son enlèvement sur ordre du régime de Pyongyang, qui « l’amène à tourner sept films pour Kim Jong-il » avant que lui et sa première épouse Choi Eun-hee ne réussissent à obtenir l’asile politique aux États-Unis, lors d’un voyage à Berlin. Sept films qui n’enlèvent rien au talent du réalisateur, devenus des œuvres incontournables pour qui s’intéresse de près au cinéma coréen et au réalisateur.

Une manière pour le Musée des Arts Asiatiques Guimet de saluer et d’honorer la carrière de Shin Sang-ok, désormais reconnu dans le monde entier comme étant « l’un des cinéastes les plus novateurs de sa génération et l’une des figures essentielles de l’histoire du cinéma coréen ».

Voici donc le programme de cette rétrospective :

Vendredi 24 novembre :

  • 19h30 – Prince Yeonsan (1961) – 133 minutes

Samedi 25 novembre :

  • 13h – A Romantic Papa (1960) – 131 minutes
  • 15h30 – L’Arche de Chasteté/Bound by Chastity Rule/Yeolnyeomun (1962) – 100 minutes

Dimanche 26 novembre :

  • 15h – Evergreen Tree/Sangroksu – 110 minutes

Vendredi 1er décembre :

  • 19h30 – L’invité de la chambre d’hôte et ma mère/A Mother and a Guest/Sarangbang Sonnim-gwa Eomeoni (1961) – 102 minutes

Vendredi 8 décembre :

  • 15h – Tyrant Yeonsan/Pokgun Yeonsan (1962) – 192 minutes
  • 19h30 – Une fleur en enfer/A Flower in Hell/Jiokhwa (1958) – 86 minutes

Samedi 9 décembre :

  • 15h30 – Madam White Snake/Baeksa Buin (1960) – 100 minutes

Dimanche 10 décembre :

  • 15h – A Sister’s Garden/Jamae-ui Hwawon (1959) – 119 minutes

Jeudi 14 décembre :

  • 15 h – A College Woman’s Cofession/Eoneu Yeodaesaeng-ui Gobaek (1958) – 100 minutes

Vendredi 15 décembre :

  • 15h – Dongsimcho (1959) – 125 minutes
  • 19h30 – Le Riz/Rice/Ssal (1963) – 124 minutes

Samedi 16 décembre :

  • 15h30 – Eunuque/Eunuch/Naesi (1968) – 90 minutes

Dimanche 17 décembre :

  • 15h – Samryong, le muet/Deaf Samryongi/Beongeori Samryong (1964) – 86 minutes

Infos Pratiques :
Rétrospective Shin Sang-ok : l’équation coréenne
Au musée Guimet, Auditorium
Du 24 novembre au 17 décembre 2017
Ouvert de 10h à 18h
Adresse : 6, Place d’Iéna, 75116 Paris
Tarif : 5€ la séance

(Crédits : © Korean Film Archives)

Pour réserver vos billets, cliquez ici

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement