Peter Von Kant, de François Ozon : critique, bande-annonce et interviews

Par Nathanaël B. · Publié le 3 juillet 2022 à 09h50
François Ozon revient avec "Peter Von Kant", un remake d'un film de Rainer Werner Fassbinder, dans lequel Denis Ménochet interprète un cinéaste qui s'éprend d'un jeune homme qu'il prend sous son aile. Le 6 juillet au cinéma.

Avec Peter Von Kant, qui sort au cinéma ce mercredi 6 juillet, François Ozon revient à ses premières amours, le huis-clos théâtral. A l'image de Potiche ou de 8 Femmes, le 21e long-métrage du cinéaste est un festival de personnages exubérants et savoureux. Mais cette fois, le projet revêt une importance toute particulière pour François Ozon. En effet, il s'agit d'un remake d'un film de Rainer Werner FassbinderLes Larmes amères de Petra Von Kant. "Fassbinder est un cinéaste dont l'œuvre me hante depuis toujours", a déclaré Ozon dans un communiqué. 

Dans ce film de 1972, on découvrait Petra Von Kant, une styliste qui habitait avec Marlene, son assistante, et qui faisait la rencontre de Karine, une jeune femme, et s'en éprenait. Chez François Ozon, ces trois personnages principaux deviennent des hommes et du milieu de la mode, on passe à celui du cinéma. Peter Von Kant est un cinéaste qui trouve en Amir son nouvel amour, et fera tout pour l'introduire dans le milieu du cinéma. Mais face à un jeune homme volage et un brin profiteur (synonyme), l'excessif cinéaste verra rapidement ses ardeurs être mises à mal. 

Ce cinéaste fou, colérique, émotif et follement amoureux est interprété par Denis Ménochet (Grâce à DieuJusqu'à la GardeL'empereur de Paris). Dans ce magnifique contre-emploi, l'acteur est habité, ses sautes d'humeurs traversent le film et amusent. Face à lui, on découvre le premier rôle au cinéma de Khalil Gharbia. Le jeune homme, découvert dans la série Skam, s'accapare l'attention des personnages comme du spectateur, qui découvre un talent qu'il faut s'attendre à voir plus souvent dans les années à venir. L'ensemble du casting est beau à voir. A leurs côtés, Stefan Crepon, Isabelle Adjani et Hanna Schygulla sont tout aussi fous. Tourné en une poignée de semaines, le long-métrage a poussé ses comédiens à passer de longues journées tous ensemble, ce qui a décuplé leur complicité. Celle-ci crève l'écran. 

Tout en couleurs vives et en manières, Peter Von Kant est savoureux à chaque scène. Grandiloquant et exubérant, le film ne cesse de jouer sur le ridicule des situations qu'il expose, tout en restant tragique. C'est un assez joli tour de force que propose François Ozon. Vous pourrez même le découvrir dans le cadre de la Fête du cinéma !

La bande-annonce :

Les interviews :

 

Dans quelles salles proches de chez moi est projeté le film Peter von Kant ?


Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 6 juillet 2022

×

    Durée moyenne
    1 h 25 min

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche