Coronavirus : les décisions de l'UEFA, qualifications européennes au mérite sportif

Par Alexandre G. · Publié le 23 avril 2020 à 17h32 · Mis à jour le 23 avril 2020 à 17h33
Après s'être réuni ce jeudi 23 avril 2020, le comité exécutif de l'UEFA se veut prudent quant à une éventuelle reprise des coupes d'Europe au mois d'août. Pour l'instant, en raison des nombreuses inconnues engendrées par la crise sanitaire, l'institution choisit de reporter sa décision finale au 27 mai. Les qualifications pour les places européennes seront déterminées en fonction du "mérite sportif".

L'UEFA botte en touche. Ce jeudi 23 avril 2020, le comité exécutif de l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen, a choisit la carte de la prudence quant à l'avenir des coupes d'Europe. Ainsi, les dirigeants européens patienteront jusqu'au 27 mai prochain pour connaître les dates définitives de retour de la Ligue des Champions et la Ligue Europa. Aussi, le Comex a statué sur les qualifications pour les places européennes, qui seront déterminées en fonction du "mérite sportif", si les championnats ne peuvent se terminer. L'instance "exhorte les ligues nationales à jouer toutes les compétitions nationales de haut niveau jusqu'à leur conclusion naturelle"

En ce sens, l'UEFA indique que les classements actuels des championnats peuvent servir de base pour déterminer les places qualificatives en coupe d'Europe. L'autre option approuvée par l'instance serait d'utiliser un classement par moyenne de points pris, lorsqu'il y a une différence entre le nombre de rencontres disputées pour chaque équipe. Ainsi, les autres hypothèses, d'une saison blanche ou de l'utilisation du coefficient UEFA sont de fait, définitivement écartées. 

Par ailleurs, la direction du foot européen précise que "si une compétition nationale est interrompue prématurément pour des raisons légitimes", comme d'importants problèmes économiques ou des mesures sanitaires étatiques, elle "exigerait de l'association nationale concernée qu'elle sélectionne les clubs pour les compétitions interclubs 2020-2021". Elle souligne que "la procédure de sélection des clubs devrait être fondée sur des principes objectifs, transparents et non discriminatoires". Forcément, l'instance se réserve "le droit de refuser ou d'évaluer l'admission à tout club proposé par une association nationale", dans l'éventualité d'une incohérence de choix.

Quant à la date précise d'un retour à la compétition, l'UEFA préfère temporiser en attendant davantage d'informations à propos des suites de la pandémie. Dans son compte-rendu de séance, l'instance souligne à plusieurs reprises le caractère trop incertain d'une décision ferme à date. Et prévoit de prendre une décision définitive concernant toutes ces problématiques lors de la prochaine réunion de son Comex, le 27 mai prochain. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche