Coronavirus : l'Euro Féminin de football reporté en 2022

Par Alexandre G. · Publié le 23 avril 2020 à 15h49 · Mis à jour le 23 avril 2020 à 15h50
Ce jeudi 23 avril 2020, le comité exécutif de l'UEFA, s'est prononcé sur un report de l'Euro féminin de football en 2022. Initialement prévu en 2021 en Angleterre, l'instance dirigeante du football européen assure ainsi une certaine visibilité à la compétition.

Pas d'Euro féminin de football avant l'été 2022. C'est ce qu'indique l'UEFA ce jeudi 23 avril 2020 dans un communiqué, après délibération de son comité exécutif. Conséquence de l'épidémie de coronavirus qui ravage une vaste partie du monde, la compétition qui réunit les meilleurs équipes nationales féminines de football d'Europe, initialement prévue en Angleterre en 2021, profite ainsi d'une nouvelle programmation, un an après. Avec le Covid-19, le report de l'Euro masculin de football en 2021 reste l'une des principales raisons avancées par l'UEFA pour justifier sa décision. 

Après le report de l'autre Coupe d'Europe, celle pour les catégories masculines, en 2021, soit précisément l'année de l'Euro féminin, l'UEFA espère ainsi que la "compétition féminine phare sera le seul grand tournoi de football de l'été". En effet, la superposition des agendas des Euros masculins et féminins aurait signé la mort de ce dernier, en raison des disparités d'audience et de puissance économique importantes existantes entre les deux catégories.

Pour donner le maximum de visibilité à la compétition féminine, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin a d'ailleurs précisé que "lorsque nous avons du prendre une décision urgente sur le report de l'Euro 2020, nous avons toujours eu en tête l'impact sur l'Euro 2021 féminin". Derrière la décision, il confesse un "engagement en faveur de la croissance du football féminin au premier plan de notre réflexion". Un report plutôt guidé par l'avenir du football féminin que par les prudences sanitaires due à l'épidémie. 

Aussi, cette décision s'accorde avec les préconisations des scientifiques quant au retour du public dans des enceintes sportives. Depuis quelques jours, ils alertent les instances gouvernementales pour repousser au maximum la reprise des compétitions avec supporters. Du moins, tant qu'un vaccin n'a pas été trouvé, ce qui éviterait tout risque sanitaire. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche