Coronavirus : l'UEFA veut terminer les championnats le plus tôt possible

Par Alexandre G. · Publié le 21 avril 2020 à 16h08 · Mis à jour le 21 avril 2020 à 16h08
À l'aube d'un déconfinement progressif, le président de l'UEFA a laissé entendre ce lundi 20 avril 2020 que les Ligues Européennes de football professionnel étaient prêtes à mener à terme leur fin de saison, avec ou sans spectateurs. Les syndicats de joueurs réclament toujours un arrêt définitif de la saison dans ces conditions.

Terminer les championnats, quoiqu'il en coûte. Sans employer le même ton solennel que notre président Emmanuel Macron, c'est en substance le message envoyé par le patron du football européen. Ce lundi 20 avril 2020, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin s'est confié au Corriere della Serra, le quotidien sportif italien, à propos de l'avenir des championnats européens. Alors que les syndicats de joueurs militent pour un arrêt définitif de la saison, l'UEFA avance à contre courant et juge par l'intermédiaire de son président que la cataclysmique fin de saison 2019-2020 des Ligues européennes peut être menée à terme, en parallèle des Coupes d'Europe. Et cela, avant septembre, sans entraver la saison 2020-2021. 

Brutalement mis à l'arrêt depuis l'annonce des premières mesures de confinement, d'abord en Italie, puis ensuite en France et enfin en Espagne, en Allemagne et en Angleterre, tous les clubs des divisions d'élite sans exception se trouvent aujourd'hui dans une situation aussi exceptionnelle qu'incertaine. Pour le patron de l'instance dirigeante du football européen, "le plus important est de faire jouer les matchs".

A date, il estime qu'il est encore "trop tôt pour dire qu'on ne peut pas terminer la saison". A l'origine d'une telle déclaration, le président de l'UEFA explique que "l'impact serait terrible pour les clubs et les championnats". Vague épidémique ou pas, il lui apparait évident qu'il "vaut mieux jouer à huis clos que pas du tout". Une décision qui ne devrait pas plaire aux associations de supporters, pour qui l'arrêt définitif de la saison semblait tout aussi impératif que pour l'UNFP, le syndicat des joueurs français

Sauf que pour Aleksander Ceferin, le seul impératif reste de jouer les matchs, avec ou sans spectateurs, afin "d'apporter de la joie aux gens et une certaine forme de retour à la normale, même si les matchs ne peuvent être suivis qu'à la télévision". Pourtant, il insiste sur le fait que "la priorité" était toujours "la santé des fans, des joueurs et des entraîneurs". Aujourd'hui, certains championnats comme la Bundesliga et bientôt la Liga sont d'ores et déjà retournés à l'entraînement. Le Comité exécutif de l'UEFA se réunit ce jeudi pour étudier les multiples questions soulevées par l'épidémie. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche