Municipales : le second tour aura lieu le 28 juin annonce Edouard Philippe

Par My B., Elodie D., Alexandre G. · Publié le 22 mai 2020 à 13h38 · Mis à jour le 22 mai 2020 à 15h05
Initialement prévu le 22 mars et annulé en raison de l'épidémie de coronavirus, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé ce vendredi 22 mai la fameuse date du second tour des élections municipales tant attendues : c'est le 28 juin qu'il aura lieu. Pour les électeurs, le masque devient obligatoire dans tous les bureaux de vote.

On se souviendra tous de ces municipales 2020 en France. Alors que la France connaissait un pic d'épidémie de coronavirus, Emmanuel Macron avait annoncé, dans son allocution du 16 mars 2020, le report du second tour des élections municipales. Bien que le code électoral indique, dans son article L56, que le second tour doit intervenir "le dimanche suivant le premier tour", le second tour des élections municipales 2020 n'a pas pu se dérouler comme prévu. C'est désormais officiel depuis l'annonce d'Edouard Philippe ce vendredi 22 mai : le second tour du scrutin aura lieu le 28 juin

La décision est désormais prise et rendue public ce vendredi 22 mai : "la vie démocratique" doit reprendre "tous ses droits" dès fin juin, à un peu plus d'un mois du début du déconfinement en France. Le Premier ministre Édouard Philippe et le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner se sont exprimés depuis l'hôtel Matignon pour annoncer les décisions prises par le gouvernement.

Ils ont tout de même précisé que cette décision n'avait pas "fait consensus" au sein de la majorité. Pour que le scrutin se déroule dans les meilleures conditions sanitaires possibles, "chaque électeur devra porter un masque de protection qui pourra être un masque grand public" a précisé Christophe Castaner. Et pour les "scrutateurs", même impératif, "au moment du vote" a souligné le ministre de l'Intérieur

Aussi, l'hypothèse la plus probable relayé par les chefs de parti présents ce mercredi à Matignon prédisait déjà la date du dimanche 28 juin. Le conseil scientifique de son côté, devait rendre un nouvel avis la seconde semaine de juin pour évaluer les risques. Suite à cette évaluation, le Premier ministre a consulté ensuite les forces politiques afin de donner une décision définitive. Dans l'éventualité d'une épidémie encore très forte sur le territoire, un projet de loi était déjà prêt pour reporter le scrutin quand les conditions sanitaires le permettront, au plus tard en janvier 2021.

Par ailleurs, jeudi 7 mai dernier, Christophe Castaner indiquait en quoi consistait le travail préalable du gouvernement avant de trancher définitivement : "Ça dépendra d'une décision qui sera prise le 23 mai au plus tard. Nous sommes en train d'étudier, de consulter, nous allons continuer à consulter le parlement, bien entendu, pour que le 23 mai, nous soyons en mesure de dire si oui ou non, l'organisation du second tour à la fin du mois de juin, est possible ou n'est pas possible".

On rappelle que le premier tour des municipales s’est déroulé le 15 mars. Avec des mesures sanitaires très strictes, pour limiter la contagion, ce premier tour des municipales a connu un taux d’abstention record (57%). A Paris, la maire socialiste sortante Anne Hidalgo est arrivée largement en tête (30%), devant Rachida Dati (22%) et Agnès Buzyn (17%). Pour le second tour, 5000 communes sont concernées et en attente. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche