Coronavirus : la pratique sportive à nouveau autorisée en journée presque partout en île de France

Par Caroline J. · Publié le 16 avril 2020 à 08h22 · Mis à jour le 16 avril 2020 à 13h31
Après avoir suivi l'exemple de la capitale, une grande partie de l'île-de-France autorise à nouveau la pratique d’activités sportives en journée. L'interdiction de courir entre 10h et 19h reste toutefois en vigueur dans quelques communes du Val-de-Marne et à Paris.

La Ville de Paris semblait avoir lancé un mouvement. Le 7 avril, le Préfet de Paris, en accord avec la Maire de Paris Anne Hidalgo, annonçait l’interdiction de la pratique sportive entre 10h et 19h. Objectif ? "Réguler l’accès à l’espace public" en autorisant les activités sportives uniquement de 19h à 10h, "au moment où l’affluence dans les rues est la plus faible".

Suite à cette annonce, d’autres départements d’île de France avaient décidé d'adopter la même stratégie alors que le pays entrait dans sa quatrième semaine de confinement.

Ainsi, la Seine-et-Marne, les Yvelines, les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et le Val-d'Oise interdisaient à leur tour les déplacements liés à l'activité physique individuelle en journée, soit entre 10h et 19h.

Pour quatre de ces départements, cette nouvelle mesure entrait en vigueur au moins jusqu'au 15 avril. En revanche, pour le préfet du Val-d'Oise, cette interdiction était mise en place "jusqu'à nouvel ordre". 

Notez que ces interdictions concernaient uniquement la pratique d'activités sportives. Ne sont pas concernées par ces décrets, la sortie seul(e) ou en famille, d'une heure maximum, ni la promenade des chiens

Depuis le 15 avril, la plupart de ces arrêtés, interdisant la pratique sportive entre 10h et 19h, n'ont pas été reconduits, d'après les recueils des actes administratifs publiés sur les sites des préfectures. Conséquence ? Il est de nouveau possible de courir et faire son jogging ou d'autres activités sportives en journée dans une grande partie de l'île-de-France, comme en Seine-et-Marne, dans les Yvelines, les Hauts-de-Seine et le Val-d'Oise. En revanche, cette interdiction n'a pas été levée dans plusieurs communes du Val-de-Marne, et reste en vigueur jusqu'au 10 mai minuit, à "Saint-Mandé, Vincennes, Fontenay-sous-Bois, Nogent-sur-Marne, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice et Charenton-le-Pont.

Même chose à Paris où le décret est maintenu. Interrogé par Franceinfo, le Premier adjoint d'Anne Hidalgo, Emmanuel Grégoire, a confié que cette mesure "a fait l'objet d'une discussion avec le préfet de police et le ministre de l'Intérieur" et "fera l'objet d'une évaluation d'ici une semaine, pour voir si elle sera aménagée, en la durcissant, en l'allégeant ou en la maintenant en l'état".

On rappelle par ailleurs que les départements de Seine-Saint-Denis et de l'Essonne n'avaient pas mis en place cette mesure interdisant la pratique d'activités sportives entre 10h et 19h.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche