Coronavirus : Le plan de déconfinement par région écarté par Macron

Par Julie M., Charlene S. · Publié le 23 avril 2020 à 16h07 · Mis à jour le 24 avril 2020 à 16h07
L'Académie Nationale de médecine avait recommandé un déconfinement par région plutôt que par l'âge. Le gouvernement, qui est en train de plancher sur l'application du déconfinement progressif qui devrait débuter le 11 mai, semblait jusqu'à ce jour enclin à suivre cette recommandation, Emmanuel Macron vient d'annoncer ce jeudi 23 avril 2020 que le déconfinement régional était écartée mais qu'il pourrait y avoir des adaptations locales à un plan national.

Alors que la France est toujours dans sa 6ème semaine de confinement, le gouvernement examine plusieurs stratégies de déconfinement pour pouvoir le mettre en place lorsque le moment sera adapté. Pour rappel, le déconfinement progressif est annoncé à partir du 11 mai 2020. En attendant, chacun est prié de continuer à rester à la maison

En attendant, l'Académie nationale de médecine s'est elle aussi penchée sur la question du déconfinement. Pour cette institution, les recommandations sont claires : un déconfinement par région plutôt que par tranche d'âge est à privilégier. Sur son site officiel, le communiqué de l'Académie nationale de médecine explique : 

Afin que la sortie du confinement se fasse dans les meilleures conditions de prise en charge des cas graves dans les établissements de santé, de limitation de la propagation du virus, de reprise d’activités professionnelles, et de compréhension par le public, l’Académie nationale de Médecine recommande de retenir les principes suivants :

  • Que la sortie du confinement soit décidée sur la base de la Région et non par classe d’âge ;
  • Que cette sortie ne soit autorisée que dans les Régions dans lesquelles une décroissance nette du nombre des patients Covid-19 a été observé

En plus de ce déconfinement par région, elle préconise également de mettre en place de strictes restrictions sur les déplacements et le maintien de mesures de distanciation sociale. Ainsi, les français ne pourraient pas se déplacer dans les régions où le confinement à été levé et inversement. De plus, l'Académie nationale de médecine conseille le "maintien de l’interdiction des rassemblements (sauf cas exceptionnels), le maintien des mesures barrières sanitaires (lavage des mains, gel hydro-alcoolique..), mais aussi leur renforcement par le port obligatoire d’un masque grand public anti-projection, fût-il de fabrication artisanale, dans l’espace public". 

Le gouvernement semble avoir pris en compte, dans son plan de déconfinement certaines de ces recommandations. En effet, lors de la présentation des premières ébauches en Conseil des Ministres, le mercredi 22 avril 2020, il a été évoqué le fait que les déplacements interrégionaux puissent être limités pendant le déconfinement, ce qui pourrait permettre d'envisager un déconfinement allégé pour les régions où le virus circule peu.

Ce jeudi 23 avril 2020, Christophe Castaner annonce à l'antenne de BFMTV que «Certaines régions vont mieux que d’autres par rapport au covid et au nombre de personnes qui rentrent en réanimation" et qu'il faut bien avoir en tête que "Le déconfinement ça ne sera pas la liberté d’aller partout, tout le temps et de faire n’importe quoi".

Le Ministre de l'Intérieur ajoute que dans tous les cas "Nous ne nous déplacerions plus comme nous le faisions avant" et il en "appelle à l’intelligence des Français à changer leur propre comportement" car il est évident que si on vient d'une région touchée et que l'on va voir sa famille dans une région peu touchée, il y a toujours un risque d'apporter le virus dans cette région et de contaminer ses proches.

Finalement, l'Élysée à annoncé ce jeudi 23 avril 2020 suite à la réunion entre Président Macron et les maires de France pour préparer le déconfinement que le gouvernement écartait la possibilité d'établir des dates de déconfinement différentes selon les régions, ce qui n'excluait toutefois pas l'éventualité d'avoir des adaptations au niveau territorial. "Le déconfinement ne se ferait pas de manière régionalisée, mais dans un cadre national dont les modalités seront adaptées territoire par territoire".

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche