Coronavirus : pourquoi acheter une trottinette électrique après le confinement ?

Par Elodie D. · Publié le 29 avril 2020 à 21h52 · Mis à jour le 29 avril 2020 à 22h00
La trottinette électrique va-t-elle devenir l'alliée des français ? Alors que ce nouveau moyen de transport individuel est devenu l'ennemi numéro 1 dans les grandes villes, il se pourrait que la trottinette électrique fasse son grand retour avec un changement de taille... les trottinettes seront individuelles post-confinement. Vous êtes dubitatif ? On vous explique pourquoi !

Vous vous souvenez de la grande grève de la RATP et de la SNCF avant le coronavirus et le confinement ! Oui ? Cette crise des transports en commun avait signé le grand retour du vélo, des trottinettes électriques et autres hoverboard qui se glissaient entre les voitures et devenaient dangereuses. C'est bon, vous avez l'image en tête ?

Dans la grande majorité, les vélos et autres trottinettes étaient partagés et... laissés nonchalamment dans les rues, offrant là un défouloir pour les habitants des grandes villes qui en avaient fait l'ennemi à abattre. Réglementations, mise en fourrière, sans parler des dégradations volontaires pour décourager les usages, le fléau trottinette a fait couler beaucoup d'encre dans les journaux et sur les réseaux sociaux. Et si on était sur le point de changer notre fusil d'épaule ? Et si la trottinette pouvait être une alliée, bien utilisée ?

Le 11 mai prochain, nous allons être déconfiné et avec cela, nous allons pouvoir nous déplacer. C'est super, mais le COVID-19 semble aimer la pollution, et de grandes villes comme Paris (à qui on ne devait pas répéter la chose deux fois) en profitent pour mettre la voiture de côté au profit de son Réseau vélo.

Et si les voitures sont mises de côté, il resterait quoi ? Les métros et autres trains ? Ceux qui sont en train d'être balisés pour respecter la distanciation sociale et limiter le nombre de personnes assises côte à côte ? Non, la solution se doit d'être individuelle, et les alliés sont tout trouvé.

Le vélo et la trottinette électrique ! Oui, mais pas les nids à microbes que sont les versions partagées, on vous parle là d'un achat personnel. Et la trottinette a un point fort : son faible encombrement, et le fait de pouvoir le garder à côté de soi pour être sûr que personne ne le touche. Le prix moyen d’une trottinette électrique est d'environ 400€ en 2019, un coût réduit qui aurait séduit 500.000 personnes en 2019.

Si l'acquisition d'un vélo ou d'une trottinette vous intéresse, de nombreux magasins rouvent actuellement leurs portes. Et si le budget vous pose problème, la région, par le biais d'Ile-de-France Mobilités, propose déjà une prime de 500 euros pour l'achat d'un vélo à assistance électrique... à voir si celle-ci concernera bientôt aussi les trottinettes !

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche