Réouverture des écoles à Paris : la rentrée des enfants à partir du 14 mai

Par Julie M. · Publié le 5 mai 2020 à 15h19 · Mis à jour le 8 mai 2020 à 15h53
Les écoles partout en France devraient rouvrir leurs portes progressivement à partir du 11 mai 2020. Comment s'organise la reprise de l'école à Paris, où on dénombre 656 écoles maternelles et élémentaires, alors que la Maire Anne Hidalgo a co-signé avec plus de 330 maires franciliens ne tribune demandant notamment de repousser cette réouverture ?

Le Président de la République a annoncé, mi-avril, un déconfinement progressif à partir du 11 mai 2020, avec notamment une réouverture des écoles. À quelques jours de cette date, les communes s'organisent pour répondre aux attentes du gouvernement. On en sait un peu plus sur comment devrait se passer la réouverture des écoles à Paris.

Comme dans de nombreuses villes de France, le 11 et le 12 mai vont être consacrés à la pré-rentrée de l'équipe enseignante et à l'aménagement ainsi qu'à la désinfection de l'espace pour préparer le retour des élèves à l'école. À Paris, les premiers enfants de retour dans l'un des 656 établissements scolaires de la capitale devraient donc être accueillis à partir du 14 mai 2020.

Comme évoqué par le Ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, cette rentrée des classe peu orthodoxe se fera en plusieurs temps, avec un accueil prioritaire pour trois catégories d'enfants avant l'arrivée de la seconde vague le 25 mai 2020 : "D'abord, dans une logique pédagogique, les élèves de grande section de maternelle, de CP et de CM2, trois classes charnières. Et ce, indépendamment de leur situation sociale ou de la profession de leurs parents. Ensuite, les élèves les plus vulnérables socialement et scolairement, quelle que soit leur classe. Et enfin, tous les enfants des professionnels indispensables à la gestion de la crise : soignants, forces de l'ordre, enseignants personnels municipaux, agents RATP ou SNCF…" précise Gilles Pécout, le recteur de l'académie de Paris.

Le recteur précise également travailler à cette réouverture conjointement avec la maire de Paris et assure que "la sécurité sanitaire doit être absolue. Si l'on considère qu'un établissement ne remplit pas les critères maximums, il ne rouvrira pas." Il ajoute que selon les indications du gouvernement, "Le nombre d'élèves par classe ne dépassera pas 10 en maternelle et sera en dessous de 15 en élémentaire."

Les élèves ne rentrant pas de les trois catégories précédemment citées seront accueillis à partir du 25 mai 2020 sur la base du volontariat des familles et selon le respect strict du protocole sanitaire mis en place par le gouvernement.

D'autre part, Anne Hidalgo, qui pour rappel a co-signé avec plus de 330 maires franciliens ne tribune demandant notamment de repousser cette réouverture, propose de tester chaque enfant à son retour de l'école : "Je ne veux pas que les écoles soient des 'clusters', c'est pour cela qu'il faut être très sérieux. Je propose également, avec l'accord des parents, de tester les enfants à leur retour à l'école"

Le Président de la République, Emmanuel Macron, en visite à l'école élémentaire Pierre Ronsard à Poissy dans les Yvelines, a tenu un discours qui se veut rassurant à l'intention des maires, des directeurs d'établissement, des enseignants et des parents d'élèves sur cette reprise de l'école partout en France.

En plus des élèves de grande section, de CP et de CM2 certains enfants "prioritaires" seront également accueillis dans les écoles parisiennes dès le 14 mai 2020. Cet accueil prioritaire concerne :

  • Les enfants dont les parents exercent une profession indispensable à la lutte contre le Covid-19, à la gestion de la crise ou en lien avec la reprise de l’activité liée à la sortie de confinement, notamment les soignants, pompiers, policiers, travailleurs sociaux, professeurs et personnels municipaux, personnels de la RATP et de la SNCF.
  • Il sera proposé de recevoir les élèves issus de familles répondant à des situations prioritaires de fragilité ou de vulnérabilité sociale et scolaire : enfants en situation de handicap, enfants pris en charge dans le cadre de la protection de l’enfance, enfants qui ne peuvent pas suivre leurs cours à la maison et en risque de décrochage scolaire, avec une attention particulière aux écoles situées en éducation prioritaire.

Les familles concernées seront contactées d’ici le 12 mai par leur directeur d'école.

Au total, ce sont environ 15% des élèves des écoles primaires parisiennes qui devraient pouvoir être accueillis durant les deux premières semaines, soit environ 20 000 enfants, sur un total de 130 000.

Concernant l'organisation, la municipalité précise que conformément aux recommandations du gouvernement, aucune classe ne comptera plus de 15 élèves. Elles seront d'ailleurs le plus souvent limitées à 10-12 enfants pour les écoles élémentaires, et à moins de 10 enfants pour les écoles maternelles.

Un communiqué de presse de la Ville de Paris précise également que "Chaque établissement sera doté d’un kit comprenant du gel hydroalcoolique, ainsi que des masques fournis par l’Éducation nationale et la Ville de Paris. Les salles de classes seront réorganisées avec du marquage au sol pour faciliter le respect de la distanciation physique."

Enfin la Ville de Paris devrait organiser, de son côté, le dépistage de ses agents fréquentant les établissements scolaires.
Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche