Écoles : les enseignants seront-ils obligés de retourner en classe ?

Par Julie M. · Publié le 7 mai 2020 à 14h11 · Mis à jour le 7 mai 2020 à 14h54
Alors que les écoles devraient entamer un lent processus de réouverture progressive à partir de ce lundi 11 mai et que les enfants seront, petit à petit, accueillis en classe sur la base du volontariat des parents, beaucoup d'enseignants se demandent s'ils seront obligés d'être présents physiquement dans l'établissement à partir de cette date.

Enseigner n'est pas de tout repos ! De nombreux parents en ont pris conscience durant le confinement. Alors que les enfants s'apprêtent à reprendre le chemin de l'école, dans des conditions très particulières, à partir du 11 mai, comment va se dérouler la reprise des professeurs des écoles ?

Le 11 mai marque la date du début de la levée du confinement en France, cependant, il ne faut pas s'attendre à retrouver nos routines habituelles avant le confinement. En ce qui concerne la réouverture des écoles, le Président de la République à annoncé que le retour en classe se ferait sur la base du volontariat des parents. Ainsi, de nombreux enfants vont continuer l'instruction à domicile, au moins jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Le Ministre de l'Éducation nationale a contribué à la rédaction d'un protocole sanitaire très clair (et assez lourd à mettre en place dans les grandes structures) pour régir la vie des enfants et du personnel travaillant dans les établissements scolaires. Jean-Michel Blanquer a également annoncé que toutes les écoles qui ne pourrait, pour quelque raison que ce soit, mettre en place ce protocole, ne rouvriraient pas le 11 mai.

De plus, le Ministre a également prévenu que les enseignants, comme les élèves d'ailleurs, ayant des faiblesses de santé ou vivant avec des personnes fragiles, seraient bien évidemment invités à rester chez eux pour ne pas prendre aucun risque concernant leur santé et celle de leurs proches.

De toute façon, les enseignants ne pouvant pas à la fois s'occuper des enfants présents physiquement dans l'école en même temps que de ceux qui seraient chez eux en instruction à domicile, il va bien falloir que certains professeurs continuent le télétravail pour assurer la continuité pédagogique des élèves qui demeurent chez eux, soit par décision des parents soit parce que la classe se fait en demi-groupe alternés.

En effet, à la réouverture des établissement, chaque groupe scolaire devra être composé d'un maximum de 15 enfants qui devront respecter, à tout moment de la journée, une distanciation d'au moins 1 mètre avec les autres élèves. De ce fait, de nombreuses classes vont être fractionnées, soit en alternance un jour sur deux, soit une semaine sur deux jusqu'à la fin de l'année.

Pour en revenir aux enseignants, s'ils entrent dans la catégorie des personnes à risque, ils devront prévenir l’inspecteur de l’Education nationale, ou le chef d’établissement. "Leur autorité hiérarchique leur indique alors s’ils continuent de s’occuper de leur classe à distance ou s’ils prennent en charge un groupe d’élèves qui ne peut pas se rendre à l’école pour des raisons de santé" précise la circulaire relative à la réouverture des écoles et établissements et aux conditions de poursuite des apprentissages publiée sur le site de l'éducation nationale ce mercredi 5 mai 2020.

Le statut des enseignants leur impose de respecter les demandes de leur hiérarchie, en revanche, après la rentrée, s'ils estiment que le protocole n’est pas bien ou complètement appliqué, s’il n’y a pas de savon, de masques, ils pourront, à ce moment là, utiliser leur droit de retrait.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche