Coronavirus : en Suède, pourquoi les indicateurs sont-ils au plus bas depuis mars ?

Par Caroline J. · Publié le 4 septembre 2020 à 10h18 · Mis à jour le 4 septembre 2020 à 10h22
Alors que de nombreux pays européens font face à une hausse du nombre de cas de Covid-19, tous les regards se tournent vers la Suède qui semble faire exception. Ainsi, à en croire les autorités suédoises, le taux de positivité à Stockholm serait seulement de 1,8%, soit le plus bas niveau atteint depuis le mois de mars.

Pourquoi le nombre de nouveaux cas au Coronavirus est-il aussi faible en Suède alors que d’autres pays européens comme la France et l’Espagne voient, au contraire, leurs chiffres augmenter ? 

Selon les autorités suédoises, le nombre de nouvelles contaminations à Stockholm atteindrait un taux particulièrement faible. Ainsi, il y aurait eu, la semaine dernière dans la capitale suédoise, 250 tests positifs au Coronavirus sur les 14 000 tests réalisés, soit un taux de positivité de 1,8%. Il s’agit du "niveau le plus bas atteint depuis très longtemps", a rapporté à l’AFP Per Follin, responsable du département de contrôle et de prévention des maladies transmissibles de Stockholm. À titre comparatif, en France, ce chiffre a été estimé à 4,3% entre le 24 et le 30 août.

Autre point positif dans le pays ? La diminution du nombre d’admissions de patients en soins intensifs. Au 31 août, l’autorité sanitaire locale recensait 31 patients, contre par exemple 225 au mois d’avril.

Alors, comment expliquer ce faible taux de positivité au Covid-19 dans le pays scandinave ? "La raison pour laquelle nous avons une transmission relativement faible maintenant est en grande partie due au fait que beaucoup de Stockholmois suivent les recommandations de rester chez eux quand ils sont malades, de se laver les mains et de garder ses distances", a ainsi expliqué Per Follin

Depuis le début de l’épidémie de Coronavirus, la Suède fait figure d’exception. Ainsi, le pays a opté pour des mesures sanitaires plus souples qu’en France en refusant notamment le confinement strict. Le pays a aussi décidé de ne pas imposer le port du masque à ses habitants. Selon l'Agence de santé publique (ASP), la distanciation sociale reste la règle et la priorité.

Le 21 août dernier, dans le journal « Dagens Nyheter », le Premier ministre social-démocrate Stefan Löfven a affirmé que « la stratégie choisie était bonne ».

On rappelle toutefois que la Suède est le 9e pays du monde le plus touché par la pandémie de Coronavirus, proportionnellement à la population respective, avec plus de 5 800 morts et 84 729 cas de Covid-19. Son taux de mortalité est de 57,1 pour 100 000 habitants.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche