Covid : un possible retour à « une vie normale à l’automne 2021 », d'après le Pr Arnaud Fontanet

Par Caroline J. · Photos par My B. · Publié le 26 novembre 2020 à 10h18 · Mis à jour le 17 décembre 2020 à 14h42
Quand les Français retrouveront-ils une vie normale ? C’est la question que beaucoup se posent alors que la crise du Coronavirus frappe l’Europe depuis le début de l’année 2020. Sur BFMTV, le professeur Arnaud Fontanet de l'Institut Pasteur a indiqué qu'un retour à une vie normale serait possible « à l'automne 2021 », mais seulement si « 80-90% des Français » se font vacciner.

Voilà un peu plus de 10 mois maintenant que les Français ne vivent plus comme avant. Confinement, couvre-feu, masques, gels hydroalcooliques, distanciation sociale et de nombreux secteurs toujours à l’arrêt, dont la restauration, les bars, les concerts ou encore la nuit clubbing

Si certains se sont plus ou moins habitués à cette nouvelle façon de vivre, d’autres ont de plus en plus de difficultés à supporter ces nombreuses restrictions. Une chose est sûre, toutes et tous attendent avec impatience un retour à une vie normale. Alors, quand retrouvera-t-on notre vie d'avant ? Pour l’heure, il est difficile de répondre à cette question. Si le pic épidémique de la seconde vague de Covid-19 a été franchi en France et que le pays se prépare à un allègement du confinement, d’autres nations du monde doivent déjà faire face à une troisième vague.

Mais, d’après le professeur Arnaud Fontanet, de l'Institut Pasteur et membre du conseil scientifique, un retour « à une vie normale » serait possible « à l'automne 2021, seulement si on arrive à vacciner, je vais donner un chiffre comme ça, 80-90% des Français ». Un « objectif extrêmement ambitieux compte tenu de la défiance vis-à-vis des vaccins » a-t-il précisé sur BFMTV.

Il y a quelques jours déjà, le directeur général de la société allemande BioNTech, qui a développé avec Pfizer un vaccin contre le Covid-19, évoquait pour sa part un possible retour à la normale d’ici à l’hiver 2021.

On rappelle que, ces derniers jours, certains laboratoires pharmaceutiques ont offert une lueur d’espoir dans cette lutte contre le Coronavirus. Plusieurs d’entre eux ont en effet indiqué que leur vaccin était efficace à environ 95%. Le 24 novembre, on a d’ailleurs appris que l’Union européenne avait passé commande de 160 millions de doses de vaccin, après avoir signé un contrat avec le groupe américain Moderna Therapuetics. Lors de sa dernière allocution télévisée, Emmanuel Macron a indiqué que la vaccination contre le Covid-19 ne serait pas obligatoire et que la campagne, "rapide et massive", pourrait débuter "dès la fin décembre, début janvier" pour "les personnes les plus fragiles".

Reste donc à connaître la proportion de Français qui accepteront de se faire vacciner. Un récent sondage indiquait que seulement 14% des Français avaient la ferme intention de se faire vacciner.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche