Musées, cinémas, théâtres... manifestations prévues contre leur fermeture ce mardi 15 décembre

Par Laurent P. · Photos par My B. · Publié le 14 décembre 2020 à 22h09 · Mis à jour le 14 décembre 2020 à 22h10
Les représentants du secteur culturel et du spectacle - comprendre les musées, cinémas, théâtres et autres salles de spectacle - ont annoncé avoir prévu des manifestations ce mardi 15 décembre 2020 à Paris et dans toute la France pour protester contre la prolongation de la fermeture des lieux culturels, annoncée par Jean Castex lors d'une prise de parole jeudi 10 décembre.

Un véritable cri du coeur des musées, cinémas, théâtres et autres salles de spectacle… Les représentants du secteur culturel et du spectacle vivant ont annoncé avoir prévu des manifestations dans tout le pays ce mardi 15 décembre pour protester contre la prolongation de la fermeture de leurs établissements pour encore trois semaines, comme l'a annoncé le Premier ministre Jean Castex jeudi 10 décembre, alors que le milieu subit la crise de plein fouet.

Un secteur qui devait retrouver des couleurs dès ce mardi, le Président de la République ayant prévu à l'origine une réouverture des lieux culturels ce même jour, conformément au plan d'allègement du confinement dévoilé fin novembre. Une réouverture qui devait s'effectuer à la condition que la situation sanitaire le permette, si le nombre de contaminations n'excédait pas les 5000 cas par jour, ce qui n'est malheureusement pas le cas.

Concernant ces manifestations, à Paris, le cortège partira de la place de la Bastille dès 12h. Comme le rappellent nos confrères de Francetvinfo, la CGT Spectacle qui dénonce "une destruction sans précédent "du volume d’activité et d’emploi pour nos secteurs"", a appelé "le monde du spectacle, du cinéma et de l'audiovisuel" à se joindre à ce "rassemblement "sonore et revendicatif"", pour protester contre la "politique du yoyo du gouvernement".

Une mobilisation qui survient également au moment où les syndicats doivent déposer un "référé liberté" au Conseil d'État. Dans le reste du pays, des appels à la manifestation ont également été lancés, pour des départs de cortège à la même heure, ce mardi. À Paris, d'autres mobilisations sont également prévues, à l'image d'une manifestation organisée par les comédiens Jacques Weber, François Morel et Audrey Bonnet, qui ont appelé le monde du spectacle à venir les rejoindre à 18h30 devant le Théâtre de l'Atelier pour crier leur colère.

"Nous ne sommes pas des rebelles. Nous ne sommes pas des révolutionnaires. Nous ne sommes pas des agitateurs. Nous ne sommes pas fous, nous ne sommes pas inconscients", expliquent-ils dans un communiqué. Et de poursuivre : "En retour, nous demandons juste à être traités avec respect, intelligence et discernement", tout en précisant que cette fermeture prolongée est "une véritable atteinte à nos valeurs et illustre un profond mépris à l'égard du secteur culturel et artistique tant nous atteignons un apogée en matière d'incohérence".

Ce qu'ils dénoncent également, ce sont les mesures prises par le gouvernement, à géométrie variable selon les secteurs impactés : "Pendant que les centres commerciaux accueillent des milliers de personnes quasiment sans contraintes, stimulées à coups de Black Friday ou d'opérations promotionnelles liées aux fêtes de fin d'année, les théâtres, où pourtant toutes les mesures sanitaires sont scrupuleusement respectées et où aucun cluster particulier n'a été repéré, doivent demeurer portes closes", indique ce communiqué. 

Une colère qui n'est pas prête de s'arrêter... Pour rappel, les secteurs de l'hôtellerie, de la restauration et le secteur de la nuit manifestaient également ce lundi 14 décembre pour les mêmes raisons. Ils pourraient également rejoindre ce nouveau mouvement.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche