Variants du Covid : l'OMS se réunit en urgence ce jeudi, des recommandations attendues

Par Caroline J. · Publié le 14 janvier 2021 à 09h42 · Mis à jour le 14 janvier 2021 à 14h09
Les variants britanniques et sud-africains inquiètent de plus en plus les autorités sanitaires. Le comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé a d’ailleurs décidé d’avancer sa réunion à ce jeudi 14 janvier 2021 afin d’évoquer la situation.

Les variants du Covid-19 découverts au Royaume-Uni mais aussi en Afrique du Sud et plus récemment au Japon préoccupent chaque jour un peu plus les autorités. La preuve, le comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé doit se réunir ce jeudi 14 janvier 2021, soit deux semaines avant sa réunion initialement prévue.

« Le comité se retrouve normalement tous les trois mois, mais "cette fois-ci le directeur général a convié les membres deux semaines plus tôt que le calendrier prévu pour étudier des sujets qui nécessitent un débat urgent. Il s'agit des récents variants et de l'usage de certificats de vaccination et de tests pour les voyages internationaux", a expliqué l'OMS dans un communiqué publié le 13 janvier au soir à Genève. À l’issue de cette réunion avancée, l’OMS livrera ses recommandations.

On rappelle qu’un premier variant du Coronavirus a été découvert en Grande-Bretagne, entraînant la suspension de nombreux vols en provenance d’Angleterre. Une autre variante du virus, jugée encore plus contagieuse, a également été repérée en Afrique du Sud. Depuis, ces variants se sont propagés à au moins une cinquantaine de pays dans le monde, d'après l’OMS. Nombreux d’entre eux ont d’ailleurs décidé d’instaurer un nouveau confinement, à l’instar de l’Allemagne, de l’Autriche ou encore d’Israël.

Récemment, une nouvelle et troisième souche du Coronavirus a été détectée au Japon sur des passagers en provenance du Brésil. Dans son bulletin, l'OMS estime qu’il s’agit là d’"un variant inquiétant". Afin d’analyser cette mutation du virus, le pays souhaiterait désormais l’isoler. On rappelle que ces variants du Covid doivent être séquencés pour être identifiés ; une analyse qui n'est pas possible partout.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche