Régionales en Île-de-France : Jordan Bardella porte plainte contre Valérie Pécresse pour diffamation

Par Alexandre G. · Publié le 8 juin 2021 à 12h44 · Mis à jour le 8 juin 2021 à 12h44
Le numéro 2 du Rassemblement National, tête de liste pour les élections régionales en Île-de-France, annonce porter plainte en diffamation contre Valérie Pécresse candidate à sa réélection. L'ex-LR avait accusé la présence de candidats sur les listes RN prônant "l'antisémitisme" et le "rasicme" sur les réseaux sociaux.

Nouvelle bataille juridique en pleine campagne des régionales. De quoi gagner définitivement la guerre de communication ? Rien n'est moins sûr. Ce lundi 7 juin 2021, à quelques jours du premier tour des élections régionales, le candidat du Rassemblement national en Île-de-France Jordan Bardella annonce déposer une plainte en diffamation contre Valérie Pécresse, principale adversaire politique. 

C'est dans le "Talk" du Figaro que le numéro 2 du parti de Marine Le Pen a précisé qu'une "plainte est engagée" et allait être déposé "dans le courant de la journée" à l'encontre de Valérie Pécresse. Jordan Bardella a réagi à des tweets de l'équipe de campagne de la présidente sortante de la région Île-de-France qui visaient des candidats RN inscrits sur les listes. "La campagne électorale ne permet pas toutes les calomnies" soulignait Monsieur Bardella, estimant que ces attaques étaient des "boules puantes à quelques jours des élections". 

Sur les réseaux sociaux, les proches de Valérie Pécresse avançaient que certaines personnes présentes sur les listes du Rassemblement national en Île-de-France avaient tenu des propos relevant de "la haine des musulmans", de "l'antisémitisme" et du "racisme", notamment "contre les Chinois", dans une série de tweets. Parmi les personnes pointées du doigt par l'équipe de "Libres", l'avocat Gilles Naudet, qui n'aurait pourtant "jamais possédé de compte Twitter" d'après la tête de liste. "Ces méthodes de voyous qui consistent à faire passer nos candidats pour des fous, pour des nazis, cette méthode qui a à peu près 40 ans est révolue et ne marche plus", insistait Jordan Bardella au Figaro

Régionales : la gestion du périphérique parisien convoitée par Valérie Pécresse Régionales : la gestion du périphérique parisien convoitée par Valérie Pécresse Régionales : la gestion du périphérique parisien convoitée par Valérie Pécresse Régionales : la gestion du périphérique parisien convoitée par Valérie Pécresse Régionales : la gestion du périphérique parisien convoitée par Valérie Pécresse
Alors que la Ville de Paris envisage de fermer une voie de circulation sur le périphérique parisien, la présidente de la région Île-de-France promet, si elle est réélue, d'organiser un référendum à l'automne pour consulter tous les Franciliens à ce sujet. Une compétence qui revient naturellement au conseil régional selon Valérie Pécresse.

Régionales en Île-de-France : Pécresse loin devant Bayou et Pulvar, selon un sondageRégionales en Île-de-France : Pécresse loin devant Bayou et Pulvar, selon un sondageRégionales en Île-de-France : Pécresse loin devant Bayou et Pulvar, selon un sondageRégionales en Île-de-France : Pécresse loin devant Bayou et Pulvar, selon un sondage Régionales en Île-de-France : Pécresse loin devant Bayou et Pulvar, selon un sondage
À l'approche des élections régionales qui auront lieu les 20 et 27 juin prochain, un récent sondage Ipsos/Steria publié par Franceinfo ce lundi 3 mai donne Valérie Pécresse, la présidente sortante de la région Île-de-France, largement en tête des intentions de vote. Loin derrière, on retrouve Julien Bayou (EELV), puis les deux candidates de la gauche, Audrey Pulvar (PS) et Clémentine Autain (LFI).

Informations pratiques

Lieu

1er Arrondissement
75001 Paris 1

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche