Le dioxyde de titane (colorant E171) interdit dès janvier 2022 dans l'Union européenne

Par Graziella L.
Le dioxyde de titane, dit E171, est un colorant utilisé comme additif alimentaire dans un grand nombre de produits du quotidien. Considéré comme toxique, il sera interdit dès janvier 2022 dans l'Union européenne.

Si vous consommez des bonbons ou des plats cuisinés, vous avez forcément déjà ingéré du dioxyde de titane. Ce colorant et additif alimentaire, aussi appelé E171, est en effet utilisé dans de nombreuses préparations, des confiseries, chewing-gums, pâtisseries, soupes aux plats cuisinés. Ses propriétés colorantes et opacifiantes sont très pratiques pour l'industrie alimentaire, mais elles s'avèrent également toxiques. C'est pourquoi le colorant sera interdit dès janvier 2022 au sein de l'Union européenne.

L’Autorité européenne de sécurité des aliments a remis en cause début mai sa sécurité, car même s'il est ingéré en petite quantité, il s'accumule dans l'organisme et peut avoir des effets toxiques sur celui-ci, et notamment endommager l’ADN. La Commission européenne a alors proposé l'interdiction du colorant dans l'Union européenne, ce qui a été approuvé ce vendredi. Le texte entrera donc en vigueur début 2022, avec une transition de six mois.

L'industrie pharmaceutique utilise également ce colorant pour les médicaments mais ne sera pas concernée par l'interdiction, pour éviter des pénuries de médicaments. En France, le colorant a été interdit pendant un an et le Conseil supérieur de la Santé belge considérait déjà le dioxyde de titane comme "possiblement cancérigène". L’UFC-Que Choisir avait déjà regretté que le colorant soit toujours employé dans les médicaments et les cosmétiques.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche