Recovery : l'hydroxychloroquine inefficace selon les premiers résultats de l'essai clinique

Par Laurent P. · Publié le 5 juin 2020 à 19h26 · Mis à jour le 6 juin 2020 à 16h42
L'hydroxychloroquine une bonne fois pour toutes inefficace contre le coronavirus ? C'est ce que semblent avancer les premiers résultats de l'essai clinique britannique Recovery, attendus par la communauté scientifique. Des premières conclusions qui ont incité les autorités scientifiques à arrêter le recrutement de patients pour cette branche de l'étude.

Des conclusions scrutées par le monde entier avec attention... Les responsables de l'essai clinique Recovery ont dévoilé les premiers résultats de leur étude sur l'usage de l'hydroxychloroquine comme traitement contre le coronavirus. Et les premières constatations sont sans appel : le dérivé de la chloroquine ne montrerait "pas d'effet bénéfique" contre le virus. "Nous avons conclu qu'il n'y a pas d'effet bénéfique de l'hydroxychloroquine chez les patients hospitalisés avec le Covid-19" expliquent ainsi les chercheurs dans un communiqué, constatant qu'il n'y a pas "de différence significative entre les deux groupes, ni pour la mortalité à 28 jours, ni pour la durée d'hospitalisation", comme nous l'indiquent nos confrères de BFMTV.

Des premières conclusions qui ont ainsi poussé les autorités scientifiques britanniques à arrêter de recruter des patients pour l'essai sur l'hydroxychloroquine, "avec effet immédiat" ajoute le communiqué. Aux scientifiques de préciser également qu'ils ont décidé de rendre public ces "résultats préliminaires parce qu'ils ont des conséquences importantes pour la prise en charge des patients et la santé publique".

Un essai clinique qui s'était pourtant poursuivi, malgré la publication d'une étude controversée il y a plusieurs jours dans le journal The Lancet, depuis retirée et remise en question par trois de ses auteurs. Aujourd'hui, alors que tous reprennent les études autour de ce traitement, Recovery y met donc un terme, mais continue ses essais sur les autres remèdes potentiels. "C'est décevant que ce traitement soit inefficace, mais cela nous permet de nous concentrer sur les soins et la recherche sur des médicaments plus prometteurs" a par ailleurs commenté le principal responsable de Recovery, Peter Horby.

Pour rappel, cet essai clinique, mené sur plus de 11 000 patients dans 175 hôpitaux, a pour but d'évaluer "l'efficacité de plusieurs traitements contre le Covid-19", toujours selon nos confrères de BFMTV. Concernant la partie étudiant l'effet de l'hydroxychloroquine, celle-ci a compris un groupe de 1542 patients ayant reçu ce traitement, ainsi qu'un groupe test de 3132 autres patients ayant reçu des soins standards. 

Des premiers résultats qui pourraient tout de même "changer les pratiques médicales à travers le monde et prouver l'importance des essais randomisés à large échelle pour permettre de prendre des décisions sur l'efficacité et l’innocuité de traitements", selon le responsable de l'essai Recovery.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche