Covid : Le vaccin Pfizer livré aux pharmacies à partir du 1er octobre

Par Manon C. · Mis à jour le 8 septembre 2021 à 11h29 · Publié le 8 septembre 2021 à 11h29
Le vaccin Pfizer va enfin être disponible en pharmacie mais aussi auprès des médecins, des sages-femmes et des infirmiers libéraux, à partir du 1er octobre prochain.

C'est une nouvelle que bon nombre de réticents au vaccin AstraZeneca attendaient depuis longtemps et que les pharmaciens, eux-mêmes, attendaient avec impatience : le vaccin Pfizer va, enfin, être disponible en pharmacie dès le 1er octobre, d'après le ministère de la Santé.

Sont également concernés les médecins, les sages-femmes et les infirmiers libéraux. Depuis le printemps dernier, les syndicats des pharmaciens réclamaient, en effet, la mise à disposition du vaccin Pfizer dans les officines.

Aussi, alors que les pharmaciens pouvaient déjà, depuis la fin du mois d'août, réserver des doses de Pfizer mais uniquement à destination des Ehpad, les commandes des doses de vaccin Pfizer vont être ouvertes aux soignants libéraux dans le courant du mois de septembre. Dans les chiffres, 157 000 doses avaient déjà été réservées par les pharmaciens, la semaine passée, pour une livraison prévue jeudi ou vendredi.

"L'étape suivante c'est le Pfizer pour tous les effecteurs en ville" a déclaré le ministère de la Santé, soulignant que "les premières doses seront disponibles dès le 1er octobre". Afin de tenir cette "date butoir", les commandes seront "ouvertes dans le courant du mois de septembre" en suivant un calendrier encore à déterminer. 

Covid : Pfizer dévoile son premier traitement oral contre le virusCovid : Pfizer dévoile son premier traitement oral contre le virusCovid : Pfizer dévoile son premier traitement oral contre le virusCovid : Pfizer dévoile son premier traitement oral contre le virus Covid : Pfizer et son premier traitement oral en phase 2 d'essai clinique
Bientôt un traitement contre la Covid sous forme de pilule ? Le laboratoire Pfizer a annoncé avoir débuté des essais cliniques autour d'un médicament de ce genre, dans deux établissements du groupe, et potentiellement commercialisé d'ici la fin de l'année si les résultats sont concluants, après validation des autorités sanitaires. Des essais cliniques désormais en phase 2/3. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche