Covid : Les séjours à l'hôpital plus courts avec Omicron, selon Olivier Véran

Par Manon C. · Publié le 11 janvier 2022 à 11h32
Le ministre de la Santé confirme que le variant Omicron envoie moins de patients en réanimation que les variants précédents.

Alors que le variant Omicron est devenu majoritaire en France en quelques semaines seulement en raison de sa forte contagiosité, celui-ci se montre bel et bien moins létal que ses prédécesseurs. Ce lundi 10 janvier 2022, Olivier Véran a déclaré que les patients atteints du variant Omicron restaient moins longtemps à l'hôpital et étaient moins souvent envoyés en réanimation qu'avec les autres variants - en particulier le variant Delta. Omicron "donne moins de détresse respiratoire, donc il envoie moins les patients en réanimation" a annoncé le ministre de la Santé, au Sénat. 

Olivier Véran a néanmoins tenu à mettre en garde les Français, déclarant qu'Omicron provoque tout de même des "syndromes grippaux assez forts" et une "augmentation conséquente des hospitalisations". Cependant, "nous savons avec suffisamment de recul désormais que les séjours sont plus courts qu'avec les variants précédents." Les personnes atteintes par le variant Omicron vont "avoir des besoins en oxygène de trois quatre jours et ensuite vont pouvoir sortir." 

Prenant l'exemple de l'Afrique du Sud ou encore du Royaume-Uni qui, après avoir été touchés par une forte vague d'Omicron, semblent déjà avoir dépassé le pic de l'épidémie, le ministre de la Santé s'est montré positif sur la fin de la vague en France, en s'abstenant néanmoins de s'avancer sur une date future. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche