Coronavirus : où faire ses courses à Paris et en Île-de-France ?

Par Rizhlaine F. · Publié le 15 mars 2020 à 10h18 · Mis à jour le 15 mars 2020 à 15h50
À l'annonce du passage au stade 3 de l'épidémie de coronavirus en France, seuls les lieux de première nécessité sont autorisés à ouvrir. Alors où peut-on encore faire ses courses en Île-de-France ? On fait le point.

Au fur et à mesure que l'épidémie de coronavirus s'est développée en France, les supermarchés ont été témoins de scènes pour le moins insolites : ruée sur les rayons pâtes et conserves, rixes, achats excessifs... Autant de comportements et d'attitudes donnent des airs de pénurie alimentaire et instaurent un climat de psychoseSi le coronavirus n'est pas à prendre à la légère, il est indiqué qu'à ce jour la situation ne présage ni pénurie alimentaire, ni de pénurie de... papier-toilette.

Le stade 3 de l'épidémie du Coronavirus en France est désormais enclenché entraînant des mesures plus drastiques dans le but de ralentir la progression du virus. Seuls les commerces de première nécessités sont autorisés à ouvrir, comprendre par là : les pharmacies, les magasins et marchés alimentaires, les bureaux de presse et de tabac, les banques ainsi que les stations essences. 

Alors, où et comment peut-on encore faire ses courses en Île-de-France ? Les supermarchés restent ouverts de même que les épiceries et les boulangeries. Si les grands magasins comme les Galeries Lafayette ou Le Bon Marché ferment temporairement leurs portes, La Grande Epicerie rive droite et rive gauche ainsi que La Petite Grande Épicerie restent quant à elles ouvertes. 

Du côté des centres commerciaux, pas de lèche-vitrine en perspective : seuls les supermarchés, les pharmacies, les banques et les bureaux de presse et de tabacs restent ouvert. Pour le reste, le rideau est tombé, le temps que la situation se calme. 

Autre alternative : Internet. De nombreux supermarchés vous permettent de faire vos courses en ligne que vous pourrez ensuite vous faire livrer ou récupérer en voiture au drive. Carrefour, Auchan, Leclerc, Intermarché ou encore Monoprix, la plupart des grandes enseignes proposent ce service. D'autres sites proposent exclusivement des produits en ligne à l'instar d'Amazon ou de Houra.

En parallèle, certains restaurants contraints à fermer leurs portes peuvent proposer le rachat de leurs stocks alimentaires. D'autres continueront à entretenir un service de vente à emporter avec notamment la mise en place d'un système de livraison sans contact.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche