Déconfinement : reprise du football en Europe dès le mois de mai

Par Alexandre G. · Publié le 7 mai 2020 à 15h38 · Mis à jour le 8 mai 2020 à 14h28
En Europe, l'évolution de la pandémie de Covid-19 a entraîné la mise à l'arrêt du football. Alors qu'en France l'arrêt prématurée du championnat a été définitivement actée par le plan de déconfinement de l'exécutif, les championnats turcs, portugais ou allemands s'apprêtent à reprendre le chemin des terrains dès le mois de mai.

Est-ce que le football français va payer son excès de prudence ? Tandis que la Ligue de football professionnelle a acté la fin de la Ligue 1 en France à la suite de l'annonce du plan de déconfinement par le Premier ministre, nos voisins européens se préparent eux à une reprise des compétitions dans les plus brefs délais. Ainsi, le Portugal, la Suisse, la Turquie ont d'ores et déjà pris la décision d'une reprise du championnat, à différentes dates et à huis clos bien évidemment. D'autres grandes compétitions nationales comme la Première League en Angleterre, ou la Liga espagnole et la Serie A italienne restent seulement suspendues, et non pas arrêtées comme en France.  

En Allemagne, la Bundesliga reprendra bien ses droits. La chancelière Angela Merkel a jugé la situation sanitaire "satisfaisante" afin de redémarrer le championnat de première division dès le 15 mai. Le président du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummeinigge interrogé par l'AFP, a par ailleurs souligné qu'il s'agissait là d'un "signal important et formidable pour la Bundesliga", tout en réaffirmant qu'il "est important que la saison se décide sur le terrain, et non sur tapis vert comme en France". Cependant, les matchs se tiendront à huis clos et l'ensemble des salariés de la Ligue sont appelés à respecter scrupuleusement les gestes barrières, dans le but d'éviter une deuxième vague de contamination au virus. 

Au Portugal aussi, même refrain. Alors que le pays reste épargné par l'épidémie avec seulement un millier de mort, il a été décidé de reprendre dès le mois de mai également le championnat, ce qui permettrait de terminer les dix dernières journées de la saison 2019-2020, pas encore disputées. Le président de la Fédération portugaise Fernando Gomes a nuancé la bonne nouvelle, en affirmant que "l'avenir de notre football n'est pas assuré". Face à la menace du virus, prudence et calme aussi pour la Croatie, qui a annoncé une reprise le 6 juin, une semaine avant le championnat turc, qui prévoit de reprendre le 12 juin. Ce qui aurait pour conséquence de laisser la France dans une situation compliquée, avec une retour des terrains prévu pour début août. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche