Droits TV Ligue 1 : Canal + récupère la diffusion des matchs jusqu'à la fin de la saison

Par Alexandre G. · Publié le 4 février 2021 à 19h25 · Mis à jour le 4 février 2021 à 19h25
Après le retrait de Mediapro dans le contrat des droits de diffusion concernant les matchs de Ligue 1 et Ligue 2, signé avec la LFP, Canal + était toujours en discussion avec l'instance pour reprendre le flambeau. Ce jeudi 4 février 2021, la LFP annonce que c'est bien Canal+ qui diffusera les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 jusqu'à la fin de la saison.

Le feuilleton des droits TV de Ligue 1, dernier acte. La Ligue de football professionnel (LFP) a lancé un appel d'offres global concernant la réattribution des droits télé pour la diffusion des matchs de Ligue 1 et Ligue 2, les deux divisions d'élite du football français.

Ce jeudi 4 février 2021, la LFP annonce à l'AFP que la diffusion des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 revient à Canal+. La chaîne cryptée et l'instance dirigeante du football français sont tombés d'accord pour récupérer les droits TV à partir de la 25e journée. 

Si la LFP était forcée de remettre en jeu ses droits TV en plein milieu de la saison, la faute revenait  en partie à Mediapro. Le groupe sino-espagnol a quitté précipitamment (et bruyamment) le contrat qui le liait avec l'instance dirigeante du foot français, "en raison des difficultés économiques rencontrées avec la crise sanitaire", soulignait le communiqué, publié début décembre 2020. Depuis, c'est la chaîne Canal + qui s'est positionnée pour diffuser les rencontres restantes (la moitié de la saison 2020-2021). 

En ce début d'année 2021, les discussions s'intensifiaient entre la chaîne cryptée et la LFP. Et pour cause : il y avait urgence. Les matchs de Ligue 1 et Ligue 2 étaient toujours diffusés sur Téléfoot (chaîne de Mediapro), en attendant un accord. Sauf que Maxime Saada, patron de Canal +, comptait bien engager le bras de fer avec l'instance, dans le but d'obtenir la formule la plus appropriée. Dans des courriers adressés en début de semaine, il estime même que le championnat de Ligue 1 est surévalué, ce qui nécessiterait un nouvel appel d'offres. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche