Reconfinement : le covoiturage reste autorisé, à certaines conditions

Par Alexandre G., Caroline J. · Publié le 2 novembre 2020 à 17h58 · Mis à jour le 2 novembre 2020 à 17h58
Tandis que les kilomètres de bouchons enregistrés en Île-de-France diminuent à mesure que les jours de reconfinement s'accumulent, l'exécutif multiplie les messages pour inciter les Français à trouver des alternatives de transports. Pour tous les déplacements encore autorisés, il est toujours possible de recourir au covoiturage.

Est-il possible de faire du covoiturage pendant le reconfinement ? Alors que la France entière se reconfine depuis le vendredi 30 octobre 2020, difficile de s'y retrouver quand on souhaite prendre les transports, qu'il s'agisse de sa voiture ou du réseau de métros et bus

En effet, depuis les annonces d'Emmanuel Macron mercredi 28 octobre 2020 précisant un nouveau confinement en vigueur à partir du vendredi, les Français et plus particulièrement les Franciliens et Parisiens se ruent sur les routes. La veille du reconfinement, près de 700 kilomètres de bouchons étaient enregistrés vers 18h. Un véritable exode qui n'est pas du goût du ministère de l'Intérieur, qui  publie un message de prévention et d'explication à propos des autorisations sur les transports. Et le message est clair : le covoiturage reste autorisé pendant le reconfinement

Aussi, le gouvernement rappelle qu'au même titre que son vélo, une moto ou un scooter, on peut se déplacer en covoiturage sur l'ensemble du territoire. Comme pour tous nos autres déplacements, il faut que chaque passager soit muni d'e n attestation ou d'un justificatif de déplacement professionnel. D'autres conditions doivent également être respectées. 

Attention toutefois, en raison de la crise sanitaire, le covoiturage doit respecter plusieurs obligations sanitaires, comme le port d’un masque couvrant le nez et la bouche pour le conducteur et les passagers. Si l'on appartient au même foyer, cette obligation n'est pas nécessaire. Autre mesure ? Un seul passager est autorisé à s’asseoir à côté du conducteur. Enfin, seulement deux passagers sont  admis dans le véhicule sur la plage arrière. Veillez également à bien aérer régulièrement la voiture sans oublier de la désinfecter correctement avant chaque trajet. On le rappelle : les déplacements entre régions sont bien entendus interdits. Les taxis et VTC sont d'ailleurs soumis aux mês e règles. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche