Coronavirus : des tests antigéniques pour fin octobre dans les aéroports, annonce Djebbari

Par Caroline J. · Publié le 16 octobre 2020 à 12h32 · Mis à jour le 16 octobre 2020 à 12h35
Alors que le Coronavirus continue sa propagation en France, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, a indiqué sur CNews que des tests antigéniques seront lancés d’ici la fin octobre dans les aéroports français.

L’Île-de-France et 8 métropoles de l’hexagone s’apprêtent à débuter une nouvelle étape. À compter du vendredi 16 octobre à minuit, un couvre-feu sera établi de 21h à 6h du matin dans ces zones concernées. Objectif ? Freiner la propagation du Coronavirus dans le pays. Hier, plus de 30 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24h.

La question des tests continue d’ailleurs d’alimenter les débats. Lors d’une conférence de presse présidée par le Premier ministre Jean Castex le 15 octobre, le ministre de la Santé, Olivier Véran, s’est voulu optimiste en confiant : "Nous sommes en train de gagner la bataille des délais : 91% des tests PCR sont rendus en moins de 48h".

Mais quid des tests antigéniques ? « 5 millions sont déjà déployés » a-t-il indiqué avant d'ajouter que d'autres vont l'être auprès des médecins de ville et des pharmaciens qui le souhaitent. « Nous disposons désormais de toutes les recommandations de la Haute Autorité de santé pour permettre prochainement aux hôpitaux, mais aussi aux médecins libéraux, aux pharmaciens d'officine, aux infirmiers libéraux de pouvoir acquérir ces tests » a-t-il rajouté.

De son côté, le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a indiqué, sur CNews, que des tests antigéniques seront lancés d'ici la fin octobre dans les aéroports français. « On va les lancer dans les aéroports, notamment au départ vers des destinations comme les États-Unis ou l'Italie et à l'arrivée sur des pays rouges, de manière à ce qu'on n'ait plus des personnes qui rentrent de pays rouge dans le territoire français sans être testées », a-t-il précisé.

On rappelle que ces tests antigéniques, effectués par prélèvement nasal, sont plus rapides que les tests PCR. Ainsi, pour un test antigénique, le résultat pourra être délivré en quelques dizaines de minutes, contre deux ou trois jours avec un test PCR.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche