En 2020, les Français ont économisé en moyenne 276 euros par mois

Par Cécile D. · Publié le 16 février 2021 à 11h54 · Mis à jour le 16 février 2021 à 11h54
En 2020, les Français se sont montrés plus sobres : selon un sondage d’Opinion Way pour Meilleurplacement.com, ils ont consommé moins et ont économisés en moyenne 276 euros par mois.

Baisse de revenus, magasins fermés, confinement, prévoyance... Quelle que soit la raison, les Français ont tous agi de la même façon : en épargnant  ! Selon un sondage d'Opinion Way pour Meilleurplacement.com, que Le Parisien dévoile ce 16 février, les Français ont économisé en moyenne 276 euros par mois en 2020.

Tous les ménages ne sont cependant pas égaux face à l'argent. On apprend ainsi dans ce sondage que près d'un tiers des Français - plus précisément 27% - ont déclaré ne pas avoir pu économiser un seul centime. Un tiers des plus de 50 ans sont notamment concernés par cette situation. Un quart des Français disent avoir épargné entre 100 et 250 euros, 17% ont pu mettre de côté plus de 500 euros par mois. Chez les jeunes de 18 à 24 ans, la moyenne est de 281 euros par mois.

Des écarts importants, et une fracture financière que l'on retrouve également entre hommes et femmes. Ainsi, 15 % des hommes ont pu épargner plus de 500 euros par mois, contre 9 % des femmes seulement. « Il n'y a aucune raison pour que les problèmes sociétaux ne trouvent pas de traduction dans l'épargne… », regrette Yannick Hamon, dirigeant de Meilleurplacement.com.

Quelles raisons ont poussé les Français à économiser davantage en 2020 ? Les résultats du sondage pointent du doigt la crise économique, alimentée par les confinements et les fermetures des commerces. Si les Français ont pu mettre de l'argent de côté, c'est parce qu'ils ont moins consommé, comme l'affirment 78% des personnes interrogées. 

La France connaît donc une année record en termes d'épargne. La Banque de France explique qu'habituellement, les Français épargnent en moyenne entre 100 et 130 milliards d'euros par an. En 2020, ce taux a atteint les 200 milliards.

Yannick Hamon prévoit cependant une année économique particulière pour 2021. « L'année 2020 a été record, avec un taux d'épargne dépassant les 20 %. Nous retomberons assez vite vers la norme, soit environ 16 % du budget mensuel des ménages. Et, avec toutes les liquidités accumulées, il faut s'attendre à un véritable tsunami de consommation, et peut-être donc une forte inflation des prix, quand la situation sanitaire retrouvera la normale. Il faut l'anticiper », prévient-il.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche