Le vaccin AstraZeneca particulièrement efficace sur les plus de 65 ans selon une étude écossaise

Par Laurent P. · Publié le 26 février 2021 à 11h36 · Mis à jour le 4 mars 2021 à 14h04
Le vaccin AstraZeneca efficace contre les formes graves de la Covid sur les personnes les plus âgées ? C'est ce tend à montrer une étude menée par les universités d'Édimbourg et de Glasgow, uniquement consultable en preprint et actuellement à l'étude pour une publication. Une observation qui, si elle est validée par un comité de scientifiques, pourrait changer la donne dans la stratégie vaccinale française.

Une étude qui pourrait changer les perspectives de la stratégie vaccinale française... Selon les travaux de chercheurs des universités d'Édimbourg et de Glasgow, ainsi que de la Public Health Scotland, le vaccin d'AstraZeneca serait particulièrement efficace sur les personnes de plus de 65 ans, en particulier contre les formes graves de la Covid. Une étude préliminaire en preprint qui doit encore être validée par un comité d'expert, mais qui pourrait permettre l'accélération des campagnes de vaccination.

"Si ce papier passe le cap de la validation, ce qui devrait être le cas, il doit nous amener à réajuster notre stratégie vaccinale", expliquait ainsi le professeur Alain Fischer, le "monsieur vaccin" du gouvernement, lors d'une conférence de presse jeudi 25 février. Et pour cause : pour le moment la Haute Autorité de Santé ne préconise pas l'administration de ce vaccin aux personnes de plus de 65 ans, en raison du peu de données disponibles sur cette tranche d'âge dans les essais cliniques menés par le laboratoire à l'élaboration du sérum, mais pourrait revoir ses recommandations le cas échéant.

Alain Fischer poursuit : "non seulement le vaccin AstraZeneca est aussi efficace que celui de Pfizer en vie réelle, mais en plus il l’est aussi chez les personnes les plus fragiles". Et de conclure : "Le plus important est d’empêcher une hausse rapide des admissions en soins intensifs et à l’hôpital. Ces vaccins semblent en mesure d’y parvenir. C’est crucial, alors que la Haute Autorité de santé va se saisir de la question de la vaccination des 65 à 75 ans".

Concernant l'étude écossaise, celle-ci a établi, à partir de données sur la vaccination, les décès, les admissions et les hospitalisations, entre le 8 décembre 2020 et le 15 janvier 2021, que le nombre de formes graves de la maladie avait chuté de 85% chez les personnes vaccinées avec le vaccin de Pfizer et de 94% chez ceux ayant reçu le vaccin d'AstraZeneca. Quant aux personnes de plus de 80 ans, le risque d'hospitalisation a également chuté de 81%, tous vaccins confondus... D'où l'espoir d'une efficacité de l'AstraZeneca sur les personnes les plus âgées. Pour rappel, cette étude a également confirmé l'efficacité des vaccins dès la première dose. Une bonne nouvelle, donc, dans la lutte contre cette pandémie.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche