Coronavirus : les JO de Tokyo pourraient finalement être annulés

Par Julie M., Alexandre G., Manon C. · Publié le 28 avril 2020 à 08h50 · Mis à jour le 28 avril 2020 à 09h30
Alors que le Comité Olympique s'était officiellement prononcé, le 30 mars 2020 sur le report d'un an des Jeux Olympiques 2020, prévus initialement du 24 juillet au 9 aout 2020 dans la capitale nipponne. Les JO de Tokyo, désormais prévus du 23 juillet 2021 au 8 août 2021 pourraient être annulés si la pandémie n'est pas maitrisée en 2021.

Yoshiro Morile président du comité japonais d'organisation a annoncé ce mardi 28 avril 2020 que "Les Jeux olympiques de Tokyo 2020, reportés à l'été 2021 à cause de la propagation du Covid-19, seront annulés si la pandémie n'est pas maîtrisée d'ici là"

Les JO 2020, prévus du 24 juillet au 9 aout 2020 à Tokyo, devraient officiellement avoir lieu quasiment un an jour pour jour après ces dates, soit du 23 juillet 2021 au 8 août . À peine une semaine après que le Japon, pays organisateur, ait officiellement demandé le report d'un an des Jeux, en raison de la crise sanitaire que le monde est en train de vivre depuis le début de l'année 2020, le CIO a rendu son verdict définitif ce lundi 30 mars 2020

Une décision inévitable, au regard de la pandémie due au coronavirus, mais surtout historique : c'est la première fois que des Jeux Olympiques sont reportés en temps de paix. Alors que les organisateurs se battaient depuis plusieurs semaines pour éviter cette option, l'opinion publique et la peur des athlètes aura fini par venir à bout de l'obstination du CIO de maintenir les Olympiades. Pourtant, les membres du comité et les responsables nippons avaient montré énormément de prudence, par peur de brusquer une organisation peu familière aux changements de dernière minute. 

Forcément, au moment de la décision de report, l'annulation des JO 2020 n'était "pas à l'ordre du jour". Une telle annulation "détruirait le rêve olympique de 11.000 sportifs des 210 Comités nationaux olympiques, de l’équipe des réfugiés et des sportifs paralympiques" déclare Thomas Bach, le président du Comité International Olympique. L'option du report, tout aussi exceptionnelle, a finalement convaincu la majorité. 

Et Thomas Bach de préciser, dans une lettre aux sportifs rendue publique : "Nous avons entamé des discussions avec tous les partenaires pour dresser un état des lieux du développement rapide de la situation sanitaire et de son impact sur les Jeux olympiques, comprenant un scénario de report. Nous aurons finalisé ces discussions dans les quatre prochaines semaines." Avec la demande officielle du Japon, nul doute que les discussions ne prendront pas aussi longtemps. 

Une décision qui va dans le sens des déclarations de plusieurs fédérations sportives qui ont appelé au report des Jeux Olympiques 2020, telles que les fédérations de natation et d'athlétisme américaines, la fédération espagnole d’athlétisme ainsi que la fédération française d'athlétisme. Le Canada a, de son côté, d'ores et déjà annoncé son refus d'envoyer des athlètes aux Jeux Olympiques si ces derniers n'étaient pas reportés à une date ultérieure. 

 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche