Prix du gaz, loyers, péages, alimentation... ce qui va augmenter en 2022

Par Graziella L.
Quelles hausses de prix nous réserve l'année 2022 ? Entre pénuries multiples, inflation et Covid-19, au moins sept services vont être impactés au cours de l'année prochaine par une augmentation des prix, en France.

La vie devient de plus en chère en France et cela ne va pas s'arranger au cours de l'année 2022. Le monde fait face à l'épidémie de Covid-19 depuis près de deux ans, qui a provoqué des pénuries de matériaux en pagaille. À cela s'ajoute la hausse des prix de l'énergie. De fait, au moins sept produits et services vont voir leurs prix augmenter l'année prochaine, notamment les loyers ou encore les billets d'avion.  

Péages

Le ministère des Transports a annoncé une hausse des tarifs autoroutiers, pour le mois de février 2022. Celle-ci devrait être de 2% en moyenne, 2,19% pour le réseau ASF et 2,05 % pour APRR, si l’État valide ces hausses de prix.

Inondation : fermeture de l’accès Paris Centre depuis l’autoroute A4 Inondation : fermeture de l’accès Paris Centre depuis l’autoroute A4 Inondation : fermeture de l’accès Paris Centre depuis l’autoroute A4 Inondation : fermeture de l’accès Paris Centre depuis l’autoroute A4 Autoroutes : vers une hausse des tarifs de 2% en moyenne en février 2022 ?
Après une hausse de 0,44% début 2021, les tarifs des péages autoroutiers en France devraient augmenter de 2% en moyenne début février 2022, selon les chiffres du ministère des Transports. [Lire la suite]

Le taux du livret A

Seule augmentation positive, le taux d’intérêt du livret A devrait prendre un peu de valeur, en passant de 0,5 % à 0,8 % en 2022. Cependant, même s'il y avait une hausse à 1%, "cela ne compenserait pas l'inflation en 2022", d'après les propos sur Ouest France de Mathieu Plane, économiste à l'OFCE.

Loyers

L'indice de référence des loyers, dit IRL, est en nette progression, à cause de l'inflation. Le dernier IRL date d'octobre et est utilisé pour réviser le montant des loyers tous les ans. Ce n'est donc pas une très bonne nouvelle, puisque votre loyer risque d'augmenter. Cependant, il existe généralement une clause de révision annuelle du loyer, dont la date est précisée dans le contrat de location, qui pourrait limiter la casse. Les locataires seront fixés le 14 janvier 2022, au prochain IRL.

L'alimentation

Le prix des denrées alimentaires fait un bond phénoménal depuis quelques mois. À la fin du mois de novembre, le prix du blé a atteint 307€ la tonne, un record qui ne donne pas envie d'être célébré. Cela équivaut à une hausse d'environ 50 % en un an et cela s'ajoute à d'autres pénuries et augmentations, comme le café, les pâtes, la farine, le cacao, les fruits et légumes, et bien d'autres aliments. Chez E.Leclerc, on s'inquiète d'une "inflation mensuelle de 4%" continue sur de nombreuses denrées pour début 2022.

 

Les fabricants de pâtes alertent sur une possible pénurie de blé durLes fabricants de pâtes alertent sur une possible pénurie de blé durLes fabricants de pâtes alertent sur une possible pénurie de blé durLes fabricants de pâtes alertent sur une possible pénurie de blé dur Les fabricants de pâtes alertent sur une possible pénurie de blé dur
La filière du blé dur alerte sur une possible pénurie de blé à venir, en raison des fortes chaleurs au Canada et des longs épisodes de pluie en Europe au cours de l'année passée. [Lire la suite]

Les voitures neuves

Avoir une voiture n'est pas très économique ces derniers temps. Entre le prix du carburant qui atteint des niveaux impressionnants et le celui des péages qui va augmenter, les automobilistes vont devoir sortir le porte-monnaie. De plus, acheter une voiture neuve, qu’elle soit à essence ou à diesel, va coûter plus cher. Le gouvernement a en effet créé un malus pour inciter les Français à choisir des véhicules plus écologiques. Renault a annoncé de son côté une augmentation dans l'année à venir, à cause des pénuries de métaux et de puces électroniques notamment. 

Les billets d'avion

Si le Covid nous laisse voyager, prendre l'avion va tout de même coûter cher en 2022. Après les multiples fermetures de frontières, les confinements et autres mesures, le secteur aérien peine à se remettre au vert, d'autant que le défi climatique pèse aussi dans la balance. Les prix des billets d'avion vont donc augmenter, et les compagnies l'expliquent par une hausse du prix du baril de pétrole, la taxation du kérosène et une transition amorcée vers la neutralité carbone.

Le prix de l'énergie

Même si des mesures ont été prises pour faire face à la hausse des prix du gaz, du pétrole, et de l'électricité, cela risque bien de ne pas suffire, car la situation va empirer en 2022. Mais les ménages ne devraient pas en souffrir autant qu'attendu, car Jean Castex a annoncé en octobre un blocage des prix par l'Etat, durant l'année entière. En deux ans, le prix du gaz a été multiplié par six, et cela va continuer. Si l'Etat va absorber le surplus de la hausse en 2022, le consommateur le ressentira sur la facture en 2023, tout comme pour l'électricité.

Soutien aux commerces de proximité  : Bruno Le Maire demande un "geste patriotique" aux Français   Soutien aux commerces de proximité  : Bruno Le Maire demande un "geste patriotique" aux Français   Soutien aux commerces de proximité  : Bruno Le Maire demande un "geste patriotique" aux Français   Soutien aux commerces de proximité  : Bruno Le Maire demande un "geste patriotique" aux Français   Hausse des prix de l'électricité : Une solution "d'ici la fin de la semaine" d'après Bruno Le Maire
Pour faire face à l'augmentation du prix de l’électricité, Bruno Le Maire a annoncé qu'une solution serait trouvée "d'ici la fin de la semaine." [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche