Chaleur : quels droits pour les salariés qui travaillent sous le soleil ?

Par Cécile D. · Publié le 13 juillet 2022 à 18h42
Horaires de travail aménagés, droit de retrait, télétravail... En France, la santé des salariés est protégée par la loi. En période de canicule, différents dispositifs peuvent être mis en application pour soulager les employés.

Plus de 40°C et un soleil de plomb : Paris affronte une vague de chaleur intense cet été. Cette canicule pourrait bien s'installer pour plusieurs semaines dans la capitale. Avec des températures aussi chaudes, le quotidien devient plus difficile, notamment dans les transports en commun. Mais lorsque l'on travaille en plein air, sous le soleil, ces conditions deviennent intenables.

Selon l'INRS, l'institut en charge de la santé et de la sécurité au travail, on considère qu'il y a un risque pour la santé des salariés lorsque la température dépasse les 30 °C « pour une activité de bureau », et 28 °C « pour un travail physique. »

Heureusement, comme le souligne le ministère de l'Economie, « Le code du Travail prévoit que l’employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé de ses salariés notamment au regard des conditions de température. Plus concrètement, l'employeur est tenu de mettre en place une organisation et des moyens adaptés aux situations d’exposition aux épisodes de forte chaleur. »

Le gouvernement cite notamment l'obligation de mettre de l'eau fraîche à disposition des employés, d'installer une ventilation et d'offrir des moyens de protection et de rafraîchissement contre la chaleur.

Si possible, les entreprises doivent également aménager les horaires de travail et organiser des pauses plus longues, notamment lors des heures les plus chaudes de la journée.

Les salariés du BTP, particulièrement exposés aux conditions météorologiques, bénéficient de dispositifs adaptés : l'employeur est tenu de « mettre à disposition des travailleurs au moins trois litres d'eau par jour et par personne, prévoir un local pour accueillir les travailleurs ou des aménagements du chantier pour les protéger de la chaleur comme un local climatisé à proximité ou des abris, s’assurer que le port des protections individuelles et les équipements de protection des engins sont compatibles avec les fortes chaleurs et prendre les mesures organisationnelles adéquates pour que les travaux se fassent sans exposer les salariés. »

Interrogée par France Info, l'avocate en droit du travail Laure Germain-Phion précise également que le télétravail peut être proposé aux salariés, mais pas imposé. « Ce serait porter atteinte à la vie personnelle ». Elle ajoute que, dans le cas où le logement du salarié est plus exposé à la chaleur que le bureau, ce travailleur « doit alerter l'employeur pour qu'il mette un terme au télétravail. »

Visuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour EiffelVisuel Paris Tour Eiffel Canicule à Paris et en Île-de-France : conseils et recommandations
En ce mois de juillet très ensoleillé, un nouvel épisode de canicule frappe la région parisienne. Si la vue du beau temps a de quoi ravir, ces hausses des températures comportent néanmoins des risques pour notre santé. Voici les recommandations et conseils à suivre par temps de canicule. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche