Vaccin contre la Covid : personnel soignant, personnes âgées... Qui est prioritaire ?

Par Laurent P. · Publié le 29 novembre 2020 à 16h03 · Mis à jour le 30 novembre 2020 à 14h59
Qui recevra en priorité le vaccin pour la Covid ? Une question à laquelle devrait répondre officiellement la Haute autorité de Santé, lundi 30 novembre, donnant ses recommandations quant à la stratégie vaccinale en France. En juillet, un avis du Conseil scientifique avait déjà été rendu public concernant ce point, précisant que 30 millions de personnes seront prioritaires, et que parmi celles-ci, y figuraient en tête les professionnels de santé, mais également les personnes âgées et à risques.

Protéger les populations les plus à risques et en première ligne contre la Covid... Une conclusion à laquelle sont parvenus les membres du Conseil scientifique, du Comité vaccin Covid-19 et du Comité recherche, analyse et expertise (Care) dans un avis officiel publié le 24 juillet 2020, quant à la priorisation des vaccinations pour certaines catégories de population. Un avis également suivi par la Haute autorité de santé qui a retenu quatre scénarios le 28 juillet dans le cadre d'une première campagne de vaccination. Celle-ci a également indiqué, ce dimanche 29 novembre 2020 dans in communiqué, qu'elle présentera le lendemain, lundi 30 novembre, ses recommandations quant à une stratégie vaccinale, "selon l'arrivée effective des doses de vaccins".

Bien que de nombreux essais cliniques soient encore en cours quant à l'élaboration dudit vaccin, " il est dès à présent crucial d'élaborer une stratégie vaccinale nationale" pour lutter contre cette épidémie, dès que celui-ci sera en circulation, comme le rappellent les signataires de l'avis rendu en juillet. Et de poursuivre en expliquant que "le ciblage des populations prioritaires est crucial". Qui donc sera prioritaire quant à l'administration de ce futur vaccin ? Le personnel soignant, en premier lieu, puis les personnes en contact direct avec la population, comme les commerçants, les aides à domicile, les enseignants, les chauffeurs de bus, etc. Une population avec "priorité très élevée" comprenant 6,8 millions d'individus (dont 1,8 million parmi les professionnels de santé).

Parmi ce groupe, on trouve également les personnes travaillant en milieu confiné à risque, comme le personnel d'abattoirs, les chauffeurs de taxi et VTC, les personnels de croisière, etc. Les personnes âgées et à risques font également partie des populations prioritaires. Elles sont 23 millions en France.

La vaccination contre la Covid-19 sera-t-elle obligatoire ? Pas selon le Président de la République qui a indiqué lors de son allocution télévisée, le 24 novembre dernier, qu'il s'y opposait. Une idée également rejetée par le Conseil scientifique en juillet dernier, préférant une vaccination "organisée". Et quand aurons-nous accès à ces doses de vaccin ? La campagne de vaccination doit débuter, selon Olivier Véran, fin 2020/début 2021, comme évoqué lors d'une conférence de presse en compagnie de Jean Castex, jeudi 26 novembre. Dès juillet également, le Conseil scientifique faisait déjà ce pronostic : "on s'attend à avoir plusieurs dizaines de millions de doses de vaccins (potentiellement correspondant à 2 à 5 produits différents) disponibles entre le dernier trimestre de l'année 2020 et le premier trimestre de 2021, qui pourraient être déployées s'il survient une seconde vague de Covid-19".

Pour rappel, l'Agence européenne du médicament doit valider la commercialisation des vaccins déjà prêts, comme celui de Moderna ou de Pfizer, d'ici la fin de l'année 2020.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche