Vaccination obligatoire des soignants : appel à la grève en Guadeloupe

Par Graziella L. · Publié le 12 septembre 2021 à 09h54
Alors que les soignants non-vaccinés pourront être suspendus dès le 15 septembre, des soignants ont appelé à la grève en Guadeloupe. Seul 30% du personnel y est vacciné contre le Covid-19.

La date se rapproche. Si le 15 septembre, les soignants français ne sont pas vaccinés contre le Covid-19, ils pourront être suspendus sans rémunération. Une mesure qui ne fait pas l'unanimité, tant en France métropolitaine qu'en outre-mer. En Guadeloupe, des centaines de personnes se sont réunies à Pointe-à-Pitre ce samedi pour manifester contre cette obligation vaccinale.

"Cette obligation est un scandale", a déclaré à l’AFP Gaby Clavier, déléguée syndicale du CHU de Guadeloupe, où les soignants ont appelés à la grève. En effet, seuls 25 à 30% d'entre eux sont vaccinés, un nombre qui ne sera pas suffisant pour assurer la vague constante de malades.

Le député LREM de Guadeloupe, Olivier Serva, a demandé des réponses claires au ministre de la Santé Olivier Véran, alors qu'une seule dose reçue au 15 septembre semble suffire pour éviter la suspension. En attendant, le CHU compte mettre en place des centres éphémères pour "faire campagne pour la vaccination".

Pour le moment, la situation s'améliore en Guadeloupe où le pic des hospitalisations est dorénavant passé. Les indicateurs sont à la baisse sur l'île, avec 419 nouveaux cas ce week-end. Malgré tout, les autorités restent prudentes, avec la rentrée qui a été repoussée à ce lundi et qui pourrait faire repartir à la hausse le nombre de cas. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche