Covid : des vaccins aux effets secondaires bénins, mais trop nombreux

Par Laurent P. · Publié le 21 décembre 2020 à 15h29 · Mis à jour le 21 décembre 2020 à 16h07
Alors que les premières vaccinations contre la Covid ont débuté, plusieurs effets secondaires concernant les produits de Pfizer et Moderna ont été constatés après injection chez de nombreux patients. Des effets bénins, à l'image de maux de tête, fatigue, fièvre ou éruptions cutanées, détaillés dans les résultats des essais cliniques, mais beaucoup plus fréquents que pour d'autres vaccins. On fait le point.

Se faire vacciner contre la Covid, un véritable parcours du combattant dans tous les sens du terme... Alors que les campagnes de vaccination ont débuté dans de nombreux pays, dont la Chine, le Canada, le Royaume-Uni, les États-Unis ou encore plus récemment Israël, beaucoup se posent des questions quant aux effets secondaires décrits dans la littérature et constatés après injection concernant les deux vaccins déjà sur le marché, celui de Pfizer et celui de Moderna. Au Royaume-Uni, deux soignants s'étant fait vacciner ont ainsi développé une réaction allergique sévère, nécessitant une hospitalisation. Même chose pour plusieurs employés d'hôpital en Alaska il y a plusieurs jours. 

Bien que ces symptômes plus ou moins graves soient assez rares, une chose est à constater tout de même : bien qu'ils soient bénins de manière générale, similaires à ceux d'autres vaccins, ces effets secondaires sont nombreux, trop nombreux même. Ainsi donc, selon le rapport publié par la FDA, l'Agence américaine du médicament, 86% des volontaires ont développé des éruptions cutanées autour du point d'injection concernant le vaccin de Pfizer, contre 91% pour celui de Moderna. 63% ont ressenti de la fatigue quant au vaccin de Pfizer, contre 68% pour celui de Moderna. Même chose concernant les maux de tête, avec 55% pour le vaccin de Pfizer et 63% pour celui de Moderna, ou encore des douleurs musculaires, avec 55% pour ceux qui ont reçu le produit de Pfizer, et 63% pour ceux ayant reçu celui de Moderna.

Du côté des effets indésirables sévères, le rapport de la FDA fait état de quatre paralysies de Bell, ou encore une atteinte du nerf facial, comme le rapportent nos confrères de Francetvinfo, concernant le vaccin de Pfizer. Quatre cas ont également été constatés pour le vaccin de Moderna Therapeutics. Mais les deux laboratoires n'imputent pas ces effets à la prise du vaccin, le nombre de personnes affectées correspondant "au ratio que l'on retrouve en population générale", comme le rappelle également Francetvinfo. Qui plus est, l'un des volontaires ayant fait parti de l'essai de Moderna et développé cet effet secondaire faisant partie du groupe ayant reçu un placebo, et non le vaccin. Toutefois, une "attention particulière" est à apporter en cas de paralysie, comme le préconise la Food & Drug Administration.

Pour rappel, les effets secondaires dits "bénins" sont monnaie courante concernant les vaccins. On dénombre également, en général, un cas d'effets graves sur 100 000, graves signifiant ici que ces effets persistent sur le long terme, voire ne peuvent être guéris. Aucun cas de ce type n'a été observé pour le moment concernant le vaccin contre la Covid, mais le manque de recul ne permet pas de trancher la question pour le moment. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche