L'Eglise Saint-Germain-des-Prés, le coeur du Quartier Latin

Elle en aura connu, des destructions et des reconstructions, la belle église Saint-Germain-des-Prés. Heureusement, aujourd'hui elle est toujours debout. Et elle est l'un des derniers vestiges de l'art roman à Paris !

Impossible qu'en vadrouillant du côté du Boulevard Saint-Germain et du Quartier Latin, vous ne soyez jamais tombé sur l'Eglise Saint-Germain-des-Prés. Mais y êtes-vous seulement déjà entré ? Si ce n'est pas déjà fait, pensez à cette belle église parisienne de style roman, lors de votre prochaine balade dans Paris !

Avant toute chose, une petite précision. L'Eglise Saint-Germain-des-Prés fait partie d'une abbaye, appelée tout simplement Abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Sa construction, dédiée à l'évêque Germain de Paris, remonte à l'époque mérovingienne (en 558) comme une grande partie des églises parisiennes. L'Eglise Saint-Germain-des-Prés est ainsi la plus vieille église de Paris !

Jusqu'au Roi Dagobert et à la construction de la Basilique Saint-Denis, l'Abbaye de Saint-Germain-des-Prés est la nécropole des rois mérovingiens et de leurs épouses. Détruite par les Normands à la fin du IXe siècle, l'abbaye est reconstruite au siècle suivant et les autres bâtiments, au XIIIe siècle. Elle devient alors le lieu de recueillement des moines copistes, qui étaient chargés de copier les livres à la main. 

Eglise Saint-Germain des PrésEglise Saint-Germain des PrésEglise Saint-Germain des PrésEglise Saint-Germain des Prés

Durant la Révolution française, et comme beaucoup d'édifices religieux à Paris, l'abbaye ferme ses portes aux fidèles et devient une raffinerie de salpêtre, avant de retrouver ses fonctions en 1803. Les précieux manuscrits qu'elle renfermait sont dispersés et les tombeaux des rois mérovingiens détruits. En 1794, des tonnes de poudre entreposées dans l'église explosent et finissent de détruire un peu plus le bel édifice.

Mais c'était sans compter sur les architectes Étienne-Hippolyte Godde et Victor Baltard qui, au milieu du XIXe siècle, se voient chargés de la restauration de l'Abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Baltard avait déjà restauré l'Eglise Saint-Etienne-du-Mont et l'Eglise Saint-Eustache dont on vous parlait ici et .

Les deux compères font appel au peintre Hippolyte Flandrin et lui confie la totalité des décors intérieurs. Ce dernier, épaulé par d'autres artistes de l'époque, s'inspire de l'art byzantin, de l'art romain et des peintres primitifs italiens pour habiller les murs de l'Eglise Saint-Germain-des-Prés. Des peintures que l'on peut toujours voir de nos jours !  

Eglise Saint-Germain des PrésEglise Saint-Germain des PrésEglise Saint-Germain des PrésEglise Saint-Germain des Prés

Malgré les transformations de style gothique primitif opérées par les architectes, l'Eglise Saint-Germain-des-Prés a gardé son charmant style roman; un des seuls vestiges de cette architecture dans tout Paris ! 

Manon C.
Dernière modification le 18 juillet 2018

Informations pratiques

Lieu

Place Saint-Germain des Prés
75006 Paris 6

Tarifs
Gratuit

Site officiel
www.eglise-saintgermaindespres.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche