L'Eglise Sainte-Marguerite, discrète église du 11e arrondissement

Eglise peu connue des parisiens et des touristes, l'Eglise Sainte-Marguerite mérite pourtant une visite. On murmure même que Louis XVII serait enterré dans le cimetière attenant...

L'Eglise Sainte-Marguerite n'est pas Notre-Dame ni La Madeleine, c'est une petite église du quartier de Charonne, plutôt méconnue des touristes et des parisiens eux-mêmes. 

En 1624, Jean de Vitry, seigneur de Reuilly, donne une terre à Antoine Fayet, curé de Saint Paul, afin d'y construite une chapelle. En effet, l'église la plus proche se trouve fort loin, et les autorités religieuses s'inquiètent de l'absence de paroisse dans ce quartier populaire. En 1703, c'est chose faite, et l'édifice est prêt à accueillir les fidèles du quartier. 

Sainte-Marguerite est d'apparence extérieure une église assez simple, outre son clocher original, un beffroi en bois recouvert d'ardoise. Mais le plus intéressant se trouve à l'intérieur de l'église. En 1760, l'architecte Victor Louis se voit en effet confié la réalisation de la Chapelle des Âmes du Purgatoire.

C'est dans cette chapelle que l'on trouve un sublime trompe-l'oeil, chef-d'oeuvre néo-classique créé par l'artiste italien Paolo Antonio Brunetti et le français Gabriel Briard. Des enfilades de colonnes, des frises et des statues sont ainsi peintes afin de donner un bel effet de perspective à la chapelle, qui paraît bien plus grande qu'elle ne l'est réellement. 

L'Eglise Sainte-Marguerite, discrète église du 11e arrondissementL'Eglise Sainte-Marguerite, discrète église du 11e arrondissementL'Eglise Sainte-Marguerite, discrète église du 11e arrondissementL'Eglise Sainte-Marguerite, discrète église du 11e arrondissement

A l'extérieur, l'Eglise Sainte-Marguerite dispose encore de son cimetière, fait très rare pour une église intramuros. Pendant la Révolution Française, les corps de 300 personnes guillotinées sur la place de la Bastille et sur la place de la Nation non loin de là y sont enterrés. Mais la tombe la plus célèbre reste, sans conteste, celle de Louis XVII. Enfin, celle que l'on pensait être.

En effet, selon la légende, Louis XVII aurait été inhumé dans le cimetière de l'Eglise Sainte-Marguerite après sa mort le 10 juin 1795 à la Prison du Temple. Cependant, sous la Restauration, Louis XVIII fait mener une enquête, continuée par la Monarchie de Juillet quelques décennies après. A l'autopsie, le constat fut fait que le corps présent dans le cercueil de plomb était celui d'un adolescent âgé de 15 à 18 ans, alors que le jeune Louis XVII est mort plus jeune, à l'âge de 10 ans. 

L'Eglise Sainte-Marguerite, discrète église du 11e arrondissementL'Eglise Sainte-Marguerite, discrète église du 11e arrondissementL'Eglise Sainte-Marguerite, discrète église du 11e arrondissementL'Eglise Sainte-Marguerite, discrète église du 11e arrondissement

Malgré le démenti, la tombe continue d'être fleurie, et une plaque commémorative "L'enfant mort au Donjon du Temple" est toujours présente aujourd'hui ! 

Manon C.
Dernière modification le 23 juillet 2018

Informations pratiques

Lieu

36 Rue Saint-Bernard
75011 Paris 11

Tarifs
Gratuit

Site officiel
www.paris.catholique.fr

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche