Histoire de la Place Vendôme

Avant de devenir la luxueuse place que l'on connait aujourd'hui, la Place Vendôme était un lieu résolument politique. Et la belle colonne Vendôme n'a pas toujours été en place... Retour sur l'histoire mouvementée de cette place.

La Place Vendôme est l'une des places les plus célèbres et les plus luxueuses de Paris, et ce depuis sa construction. C'est, en effet, à l'instigation de Louis XIV que Jules Hardouin Mansart, connu pour être l'architecte du Château de Versailles, conçoit en 1699 les plans de cette place rectangulaire, typique de l'urbanisme classique français. Le Roi Soleil souhaite créer un lieu qui incarne et honore la monarchie et son règne en plein coeur de Paris.

Une impressionnante statue de Louis XIV à cheval, sculptée par Girardon, s'élève alors en son centre. Mansart fait, par la suite, construire les bâtiments entourant la Place Vendôme selon un plan strict auquel durent se plier les propriétaires des immeubles. Il faut croire qu'il a bien fait, puisque la plupart des façades de ces hôtels particuliers sont aujourd'hui classées monuments historiques.

La Place Vendôme La Place Vendôme La Place Vendôme La Place Vendôme

Pendant la Révolution, la Place Vendôme est rebaptisée la Place des Piques et la statue équestre de Louis XIV est détruite et remplacée en 1810 par la Colonne Vendôme, inspirée de la Colonne Trajane de Rome. Erigée par Napoléon pour commémorer la bataille d'Austerlitz, cette impressionnante colonne, avec à son sommet une statue de Napoléon en César, est réalisée par Antoine-Denis Chaudet. Elle est coulée dans le bronze de 1 200 canons arrachés à l’ennemi ! 

Sous la Monarchie de Juillet, une nouvelle statue de l'empereur en caporal est réalisée par Charles Émile Seurre. En 1863, Napoléon III la fait remplacer par une copie de la première statue, sculptée par Auguste Dumont. C'est cette statue que l'on peut encore voir de nous jour surplomber la Place Vendôme. Pourtant, cette statue a connu des évènements plus que mouvementés. 

La Place Vendôme La Place Vendôme La Place Vendôme La Place Vendôme

En effet, pendant Commune de Paris, en 1871, la colonne est abattue par les Communards qui y voyaient un symbole de la barbarie et du militarisme de Napoléon, sous les acclamations des Parisiens. Parmi les communards responsables, le peintre anarchiste Gustave Courbet qui sera lourdement condamné à la restaurer à ses frais ! La statue de Dumont retrouve sa place en 1873 et ne la quittera plus. 

Depuis le Second Empire, la Place Vendôme est devenue le lieu du luxe et de l'élégance à la parisienne, dans la prolongation de la Rue de la Paix, elle-même très luxueuse. Les grands noms de la joaillerie, de la maroquinerie et de la haute-couture ont pris possession des lieux, et il est courant de passer devant des vitrines qui affichent des montres à 4 zéros. 

La Place Vendôme La Place Vendôme La Place Vendôme La Place Vendôme

L'Hôtel de Bourvallais, au n°13 de la place, abrite aujourd'hui le Ministère de la Justice. Le n°15 abrite, quant à lui, l'un des plus beaux et des plus célèbres palaces de la capitale : le Ritz. Et c'est au n°12 de la place, à l'Hôtel Baudard de Saint-James que mourut de la tuberculose Chopin en 1849. 

Manon C.
Dernière modification le 30 juillet 2018

Informations pratiques

Lieu

au nord du jardin des Tuileries et à l'est de l'église de la Madeleine
75001 Paris 1

Tarifs
Gratuit

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche