Guide des places historiques de Paris

Si vous avez envie d'en apprendre un peu plus sur l'histoire des grandes places de Paris, avant de partir les (re)découvrir de pied ferme, suivez le guide !

Paris compte pas moins de 500 places. Il y a les nombreuses petites places cachées (dont on vous parlait juste ici). Et puis, il y a les grandes places majestueuses. Des places intimement liées à la grande Histoire de France. Des places qui ont vu défiler des évènements majeurs.

Voici un guide des places historiques de Paris, pour en apprendre un peu plus sur l'histoire et sur l'architecture, tout en se promenant dans la capitale. 

  • La Place Vendôme (1er) 

La Place Vendôme

La Place Vendôme est l'une des places les plus célèbres et les plus luxueuses de Paris, et ce depuis sa construction. C'est, en effet, à l'instigation de Louis XIV que Jules Hardouin Mansart, connu pour être l'architecte du Château de Versailles, conçoit en 1699 les plans de cette place rectangulairetypique de l'urbanisme classique français. Le Roi Soleil souhaite créer un lieu qui incarne et honore la monarchie et son règne en plein coeur de Paris. Pendant la Révolution, la Place Vendôme est rebaptisée la Place des Piques et la statue équestre de Louis XIV est détruite et remplacée en 1810 par la Colonne Vendôme. Depuis le Second Empire, la Place Vendôme est devenue le lieu du luxe et de l'élégance à la parisienne, dans la prolongation de la Rue de la Paix, elle-même très luxueuse. Les grands noms de la joaillerie, de la maroquinerie et de la haute-couture ont pris possession des lieux. 

  • La Place des Victoires (2e) 

Histoire de la Place des Victoires

La Place des Victoires est l'une des quatre places royales de Paris. Dédiée aux victoires militaires de Louis XIV, cette place aux confins du 1er et du 2e arrondissement est le symbole de la puissance du Roi Soleil. C'est le maréchal et duc de La Feuillade, célèbre courtisan du roi, qui en a l'idée. Ce dernier commande au sculpteur Martin Desjardins une statue en bronze de Louis XIV, imposante et triomphante. En plus de la statue du Roi Soleil, La Feuillade fait construire par le célèbre architecte Jules Hardouin-Mansart une place pour accueillir la statue : la Place des Victoires. Il s'agit là de la première place circulaire de l'histoire de l'urbanisme classique ! Désormais, les rois de France sont enterrés et la Place des Victoires est, comme la Place Vendôme, devenu un lieu dévoué à la haute-couture et aux créateurs de mode !

  • La Place de l'Hôtel de Ville (4e) 

Histoire de la Place de l'Hôtel de Ville

Piétonne depuis 1982, la Place de l'Hôtel de Ville est aujourd'hui le lieu de prédilection de nombreuses animations pour les locaux et les touristes. Transformée en patinoire l'hiver, en espace de retransmission de grands évènements sportifs ou en lieu de concerts en été, elle est toujours animée et sait rassembler les foules. Mais si l'on revient plusieurs siècles en arrière, pas de football ni de patinoire à cet endroit de Paris, mais un terrain désertique et sablonneux, autrement dit une grève, d'où son nom : Place de la Grève. Cette place servit longtemps de lieu pour les exécutions publiques. Parmi les exécutés : Ravaillac, l'assassin du roi Henri IV et Catherine Deshayes, la célèbre empoisonneuse de l'affaire des poisons. C'est également là que se tient la première exécution par guillotine, en 1792 ! 

  • La Place de la Concorde (8e) 

Histoire de la Place de la Concorde

La Place de la Concorde est la place la plus vaste de la capitale. Elle a été créée entre 1755 et 1775 à l'instigation du roi Louis XV. Construite dans un style classique par le premier architecte du roi, Jacques Ange Gabriel, cette place octogonale est entourée de prestigieux hôtels dont le célèbre Hôtel de Crillon. Elle devient rapidement le lieu des grandes manifestations royales et populaires : mariages, naissances royales, feux d'artifices tirés lors des victoires de la France à l'étranger. Mais pendant la Révolution française, cette place devient la Place de la Révolution. La statue de Louis XV est abattue et remplacée par La Liberté, symbole de cette période révolutionnaire. C'est sur cette place mythique que Louis XVI, Marie-Antoinette, Danton et Robespierre sont guillotinés en 1793.

  • La Place de la République (10e)

Histoire de la Place de la République

A l'origine, la Place de la République n'était qu'une petite place parisienne. Mais au 19e siècle, elle devient un important carrefour des transports parisiens (ce qui est encore le cas aujourd'hui !) et prend le nom de Place du Château d'Eau à cause de la Fontaine du Château d'Eau installée sur la place en 1811. Peu de temps après, en 1854, la Place du Château d'Eau est aménagée par le Baron Haussmann dans son grand plan de remaniement de l'espace parisien sous le Second Empire. Haussmann aménage une grande place de forme rectangulaire. En 1879, la place prend définitivement le nom de Place de la République en hommage aux valeurs de la République. Pour l'occasion, un concours d'architecture est organisé. Le concours est remporté par les frères Morice qui créent le Monument de la République, en bronze et haut de 25 mètres. Ce dernier est inauguré le 14 juillet 1883, jour de la fête nationale ! 

  • La Place de la Bastille (11e) 

Histoire de la Place de la Bastille

Symbole de la Révolution Française, la Place de la Bastille et sa célèbre forteresse de Bastille connurent une histoire mouvementée. Au fil des siècles et des souverains, la forteresse change d'usage : elle devient un entrepôt d'armes, une salle de réception sous François Ier puis le coffre fort du trésor royal sous Henri IV. Mais c'est le Cardinal de Richelieu, durant le règne de Louis XIII, qui lui donne sa fonction que l'on connait tous, une prison d'état : la Prison de la Bastille ! Fort heureusement, la Révolution française arrive, et la prise de la Bastille est considéré le premier acte révolutionnaire. Le 14 juillet 1789, ce symbole de la puissance royale de l'Ancien Régime est assiégé et détruit pierre par pierre. En 1803, la célèbre Colonne de Juillet, haute de 46 mètres, est érigée en son centre. Saviez-vous que c'est sur la Place de la Bastille que fut donné le premier bal du 14 juillet, en 1790 ? Une tradition française qui perdure encore aujourd'hui !

  • La Place de la Nation (12e)

Histoire de la Place de la Nation

Avant de s'appeler Place de la Nation, la place s'appelait la Place du Trône. Elle tient alors son nom du trône installé sur la place en 1660 pour le retour à Paris de Louis XIV et de Marie-Thérèse d'Autriche - que le Roi Soleil vient d'épouser à Saint-Jean-de-Luz. Au 19e siècle, la Place de la Nation se pare de sa belle statue qui se trouve encore aujourd'hui en son centre : Le Triomphe de la République ! impossible d'oublier pourtant que sur la Place de la Nation, rebaptisée par provocation Place du Trône-Renversé, se déroulèrent de nombreuses exécutions publiques. On y érigea en effet l'une des guillotines les plus actives de Paris. Durant l'année 1794, en quelques semaines seulement, près de 1300 condamnés politiques sont guillotinés.

Bonne balade, à la rencontre des places de Paris

Manon C.
Dernière modification le 31 juillet 2018

Informations pratiques

Horaires
Du 27 juillet 2018 au 31 décembre 2018

×

    Lieu


    75 Paris

    Tarifs
    Gratuit

    Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
    ↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
    Commentaires

    Soyez le premier à réagir !

    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche