Coq Rico vous fait déguster les plus belles volailles de France

Antoine Westermann, propriétaire du Restaurant Coq Rico et féru de volailles, vous propose de faire un tour de France des belles volailles. Découvrez le programme jusqu'en octobre 2019, un programme qui met chaque mois sur sa carte, une volaille de race pure à l'honneur. Rencontres avec les fermiers et recettes à tomber par terre sont au programme !

Le Coq Rico, restaurant bistronomique 100% volaille perché sur les hauteurs de Montmartre, a décidé de vous faire découvrir la richesse de notre patrimoine gastronomique en matière de volaille en proposant son Tour de France des Belles Volailles qui met à l'honneur chaque mois une volaille française d'exception.

Le chef Antoine Westermann sélectionne pour chaque mois une volaille inédite qui est à découvrir et déguster. Et attention, on parle ici de races pures et de croissances lentes, élevées en plein air et sur leur terroir d'origine. 

A travers ce Tour de France des Belles Volailles, Le Coq Rico veut rendre hommage aux fermiers français qui prennent un soin particulier à bien s'occuper de leurs bêtes. Ces belles bêtes se dégustent à 3 ou 4 personnes, entre 28€ et 125€ la volaille.

Vous pouvez même rencontrer les fermiers qui les élèvent, une fois par mois, afin qu'ils vous expliquent la typicité de la race, l'importance du sol pour le goût, la nourriture, etc. 

En novembre dernier, le Coq Barbezieux était à l'honneur, et nous nous sommes fait un plaisir d'aller le goûter. Elevée par Gilbert & Louisette Marchand, en Charente, cette volaille à la peau croustillante a une chair ferme et dégage une fine odeur de froment.

Tour de France des Belles Volailles .- Coq RicoTour de France des Belles Volailles .- Coq RicoTour de France des Belles Volailles .- Coq RicoTour de France des Belles Volailles .- Coq Rico

Nous y sommes retourné en ce mois de mars pour découvrir les excellents Coucou de Rennes des Volailles Renaut Paul & Olivier. Un environnement sain, des céréales maison, beaucoup d'espace et le temps qu'il faut avec un suivi de A à Z, voilà ce qui fait que cette volaille n'a rien à envier aux meilleurs. 

Le Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de RennesLe Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de RennesLe Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de RennesLe Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de Rennes

Oubliez les poulets en batterie ! Au Coq Rico, la volaille est savoureuse, avec un goût marqué. Et la voir arriver entière sur la table, avant d'être découpée, file fichtrement l'eau à la bouche ! 

Les volailles se dégustent avec une salade verte toute simple mais parfaitement assaisonnée, un gratin de macaronis gourmand, des frites maison et des légumes de saison. 

Avant cela, on se laisse tenter par la terrine du jour accompagnée de légumes pickles, la salade de foie de volaille et les entrées gourmandes à partager.

Le Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de RennesLe Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de RennesLe Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de RennesLe Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de Rennes

En dessert, une île flottante ou encore un mille-feuilles chocolat ou un pain perdu sont au programme.

Tour de France des Belles Volailles .- Coq RicoTour de France des Belles Volailles .- Coq RicoTour de France des Belles Volailles .- Coq RicoTour de France des Belles Volailles .- Coq RicoLe Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de RennesLe Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de RennesLe Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de RennesLe Coq Rico et son tour du monde des volailles, le Coucou de Rennes

Programme du Tour de France des Belles volailles au Coq Rico

  • LA DINDE ROUGE DES ARDENNES : décembre 2018

Rendez-vous avec le fermier Cyriaque Godefroy, le 6 décembre 2018. La chair de la dinde rouge des Ardennes est généreuse et persillée. Elle a de la mâche, mais elle est aussi très juteuse. Son goût est rustique et élégant à la fois.

  • LA VOLAILLE LANDAISE  : janvier 2019

Rendez-vous avec les fermiers Géraldine Sillègue & Benoit Thepenier, le 17 janvier 2019. La chair de la volaille landaise est fine et généreuse, son goût est raffiné et sa peau goûteuse et craquante. Un bel équilibre gustatif. 

A noter qu'à cette date, Ariane Daguin sera également présente. En plus de tout savoir sur la belle volaille landaise, les Parisiens pourront découvrir la remarquable success story d’Ariane Daguin qui a importé la volaille landaise aux Etats-Unis, et la fait actuellement élever dans plusieurs fermes Amish, qui perpétuent la tradition paysanne de cette culture particulière.  

  • LA GÉLINE DE TOURAINE  : février 2019

La chair est  fine, tendre et élégante, son goût délicat et sa peau très croustillante. 

Les Volailles Renault Paul & Olivier Paysans nous font découvrir cette volaille oubliée élevée 130 jours au moins. Nourrie avec les céréales du paysan et du petit lait les dernières semaine et élevée en plein air, cette volaille dévoile une chair à la fois ferme et tendre avec léger goût de noisette, sa peau est fine et souple. Pochage en cuisson longue et douce la veille avant d'être grillé à la broche, ce coucou vaut vraiment le détour. Comptez 98€ pour 4 personnes avec les accompagnements.

  • LA PINTADE PERLE NOIRE : avril 2019

Mercredi 24 avril, rendez-vous avec la fermière Adèle Champdavoine de la Ferme du Couetron - 120 € la pintade pour 3 ou 4 personnes. Avec son plumage perlé de noir, la pintade Perle Noire est une rareté originaire du Loir-et-Cher, qui nécessite un élevage délicat. Seule race locale de pintade en France, elle suppose de sélectionner les reproducteurs, les accoupler et s’occuper ensuite des rares éclosions. Elevée en plein air, elle se nourrit essentiellement de céréales. Sa peau savoureuse et croustillante cache une chair à la fois ferme, généreuse et goûteuse.

  • LA CAILLE DE HAUTE-LOIRE : mai 2019 

Présent sur les marchés chaque matin, Anthony Coffy (Fermier d'Or 2018) / Ferme de Marminha - ne pourra pas venir à Paris rencontrer les clients du Coq Rico - 28 € la caille pour une personne. Primée au concours des fermiers d’or en 2015, 2016 et 2018, la caille de Haute-Loire est une volaille d’exception. Née à 200 mètres de l’élevage, elle grandit à l’air libre et se nourrit de céréales provenant d’une petite minoterie dans le Cantal, et d’orge et blé en complément, issus de l’exploitation familiale. Cette alimentation lui permet de développer une chair juteuse à souhait. Sa chair est juteuse et son goût élégant et fin. Sa peau est quant à elle, croustillante et savoureuse.

  • LA PINTADE LANDAISE, RACE NUBIENNE : juin 2019

Jeudi 13 juin, rendez-vous avec le fermier Benoît Thepenier / La Ferme de Tauziet - 98 euros la pintade pour 3 ou 4 personnes. La Numida Meleagris est une pintade au caractère craintif qui aime les températures clémentes. La Ferme de Tauziet, havre de paix au cœur des Landes est l’écrin idéal pour laisser cette belle pintade grossir en paix. Elle n’est élevée que quatre mois dans l’année - mai, juin, octobre, novembre - et picore en pleine nature ce que la terre offre de meilleur. Les dix derniers jours, elle est nourrie de pain et de lait. Sa chair est tendre et son goût, prononcé et fin à la fois. Sa peau est croustillante.

  • LA VOLAILLE COU-NU DU FOREZ : juillet 2019

Présent sur les marchés chaque matin, Anthony Coffy / Ferme de Marminhac - ne pourra pas venir à Paris rencontrer les clients du Coq Rico - 96 € la volaille pour 3 ou 4 personnes. Issue de la région du Forez, cette volaille a été créée après la seconde guerre mondiale, par croisement avec des Gâtinaises. Avec son plumage blanc immaculé et son cou déplumé rouge vif, elle dénote dans la basse-cour. Sa chair est ferme, généreuse et rustique. Sa peau croustille en bouche.

  • AOUT : repos mérité pour tout le monde et pour le Coq Rico également

  • LA VOLAILLE DU MANS : Septembre 2019
 125 € la volaille pour 3 ou 4 personnes. La volaille du Mans apparaît dans la région dès le 16ème siècle et est très vite présente sur les tables royales et présidentielles. En raison d’une concurrence accrue, elle perd de sa suprême au milieu du 20ème siècle, jusqu’à complètement disparaître. Il faudra attendre les années 80 pour qu’elle soit réhabilitée par des éleveurs soucieux de faire revivre le terroir local. Les céréales locales et notamment le sarrasin, permettent de donner une peau savoureuse, et une chair parfumée, élégante et généreuse.

  • LE PIGEON MIRTHYS DE SAVOIE : Octobre 2019
29 € le pigeon pour une personne. Cette ferme située tout près de la Côte-Saint-André compte quatre cent soixante couples reproducteurs qui produisent deux œufs par couvée. Les pigeonneaux sont nourris avec des produits de l’exploitation comme du maïs ou des pois et vivent en plein air, dans un environnement exceptionnel. Cette fine fleur de la volaille est très rare en restauration. Son goût est savoureux et délicat, et sa peau, très croustillante.

Cocorico ! 

My B.
Dernière modification le 18 mars 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 1 octobre 2018 au 31 octobre 2019

×

    Lieu

    98 Rue Lepic
    75018 Paris 18

    Accès
    Lamarck-Caulaincourt (Ligne 12)

    Tarifs
    La volaille à partager entre 3 et 4 personnes avec accompagnement : 28-125 €

    Âge recommandé
    Tout public

    Site officiel
    lecoqrico.com

    Plus d'information
    Une volaille mise à l'honneur par mois d'octobre 2018 à mars 2019

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche