Alain Ducasse trouve une solution pour réduire la distance entre les tables dans ses restaurants

Par Manon C. · Photos par Julie M. · Publié le 12 juin 2020 à 16h03 · Mis à jour le 12 juin 2020 à 16h03
Le chef Alain Ducasse a fait appel au designer Patrick Jouin pour imaginer un prototype qui permettrait de réduire la distanciation physique imposée dans les restaurants. Au restaurant Allard du chef multi-étoilé, un système de filtration d'air et des paravents ont ainsi été installés.

Tracassé, comme tant d'autres chefs, à l'idée de devoir réduire le nombre de gourmands dans ses restaurants afin de respecter les mesures de distanciation physique préconisées par les autorités sanitaires, le chef étoilé Alain Ducasse a contacté, au mois d'avril, le designer Patrick Jouin afin que ce dernier se penche sur la question et trouve une solution à ce problème ardu. 

C'est chez Allard, le bistrot chic d'Alain Ducasse situé dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, que l'on découvre cette innovation : des paravents rectangulaires installés entre les tables, des "séparateurs" ronds transparents posés au milieu de la table à la demande du client et un système de filtration d'air sous forme de tuyaux en inox, terminés par des sortes de sacs blancs recouverts de gravures, pour conserver le chic de l'endroit. 

"L'esprit du lieu est préservé. J'adore dans l'ADN du restaurant de 1932 la juste modernité et le design de 2020. Même si le Covid-19 disparaît, je vais garder ce design mis en place contre le virus", a déclaré à l'AFP Alain Ducasse. Selon le chef multi-étoilé, ce "prototype" qui "donne davantage de sécurité aux clients dans un espace contraint" pourrait être "une réponse possible" à la distanciation physique imposée dans les restaurants. Une innovation qui tend à "démontrer qu'il est possible de faire différemment, ne pas subir, mais agir." 

Ce système de filtration de l'air doit ainsi permettre de réduire l'espace entre les tables : 32 centimètres contre le mètre préconisé par les autorités sanitaires. De quoi s'assurer un taux de remplissage des restaurants des plus corrects. 

"Le système de traitement d'air dans un restaurant va à haute vitesse". Il a donc fallu "augmenter le changement d'air. On prend de l'air de l'extérieur, on le passe à travers un filtre qui va le rendre absolument propre, on va injecter dedans un air pur légèrement rafraichi. On le fait au dessus de chaque table à très basse vitesse" a ainsi détaillé Patrick Jouin à l'AFP. Des infectiologues et des scientifiques ont, bien évidemment, été consultés lors de la création de ce prototype. 

Sans dévoiler le prix, le designer assure que son dispositif n'est pas très cher : "Les restaurants peuvent se le permettre". 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Tout a commencé par un constat : c’est l’air qui porte les aérosols potentiellement porteurs de virus. ⁣ ⁣ Afin de chercher une solution à ce problème, une équipe a été constituée : Patrick Jouin, designer, Arnaud Delloye, architecte ainsi qu’une équipe d’experts. Ensemble ils ont travaillé sur une installation pilote pour répondre à la question de la sécurité sanitaire dans les espaces clos. ⁣ ⁣ Après plusieurs semaines de travail, c’est un traitement de l’air sans précédent au @allard_restaurant qui est mis en place. ⁣ ⁣ Une aventure humaine et technique (ré)inventant la proximité, pour vivre durablement, sans virus. ⁣ ⁣ #Allard #DucasseRestaurant #EspritBistrot #BistrotParisien #AlainDucasse⁣ Photo : @philippevauressantamaria⁣ Illustration : @julieserrecreation

Une publication partagée par Alain Ducasse (@alainducasse) le12 Juin 2020 à 2 :17 PDT

Informations pratiques

Lieu

41, rue Saint-André-des-arts
75006 Paris 6

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche