This page is not available in your language, please, choose yours

Djakarta Bali : En route pour l’Indonésie

Publié le 3 juillet 2017 Par Rizhlaine F.
Djakarta Bali : Les saveurs de l'indonésie

Infos pratiques


9, rue Vauvilliers
75001 Paris 1

30 euros (menu Rijsttafel Djawa (poisson-crevette))
35 euros (Rijsttafel Bandung (boeuf-poulet))
8 euros (Cocktail Djakarta Bali)

Spectacle de danse balinaise tous les vendredis soirs

Djakarta Bali, c’est bien plus qu’un restaurant indonésien : C’est une invitation au voyage, une bulle dépaysante au coeur d’un des quartier les plus chics de Paris.

Niché dans une petite rue calme du 1er arrondissement de Paris, Djakarta Bali vous propose de gouter à une cuisine raffinée mais encore méconnue : celle de l’Indonésie.

Djakarta Bali : Les saveurs de l'indonésie
Sitôt qu’on passe les portes de ce restaurant le tumulte de la vie parisienne parait bien loin. Nous voici coupés du monde, enivré par le parfum d’encens au jasmin qui embaume les lieux. De lourds rideaux de velours masquent les grandes fenêtres conférant au lieu une ambiance tamisée. De l’extérieur, nous n’en entendons plus le moindre bruit. Le dépaysement est total. Comme dans un rêve on se laisse guider vers sa table. On s’y sent comme dans un temple, apaisé. Si au début on a presque envie de chuchoter, on finit par s’y sentir presque chez soi. Le charme du Djakarta Bali a opéré.

Djakarta Bali : Les saveurs de l'indonésie
À chaque lieu, son histoire, et celle de Djakarta Bali mérite d’être connue. Ce restaurant a été fondé par A.M. Hanafi, ex ministre et ambassadeur de la République d’Indonésie, qui, suite au coup d’état de Suharto, s’est retrouvé exilé de sa terre natale. Accueilli en temps que réfugié politique en France, il s’installe à Paris. Faute de pouvoir retourner dans son pays natal, il parvient à faire venir l’Indonésie dans la capitale en fondant son restaurant, Djakarta Bali, en 1985. Désormais, c’est Nin Hanafi qui est aux commandes et qui continue de promouvoir la cuisine indonésienne à Paris.

Ici on retrouve donc une cuisine faite avec amour et dans le respect des produits et des traditions. Tout ici, est fait maison, jusqu’aux chips aux crevettes. Le lieu se voulant comme une véritable ambassade culinaire de l’Indonésie, tout est calculé pour promouvoir cette culture. Au bas de chaque page du menu, des petites annotations permettent aux convives d’apprendre quelques mots.

Djakarta Bali : Les saveurs de l'indonésie
La carte convient parfaitement aux indécis et invite à la découverte : Chaque menu se présente comme une dégustation, plus ou moins fournie en mets, s’adaptant ainsi à tous les estomacs mais aussi aux petites faims. Avant de commencer, vous pouvez vous laisser tenter par un cocktail. Le resto propose différentes créations originales dont le Djakarta Bali à base de jus d’ananas, de curaçao bleu et de rhum. Pour les amateurs de thé, il est difficile de passer à côté du Sumatra au gingembre frais, une spécialité de la maison.

Djakarta Bali : Les saveurs de l'indonésie
Si vous êtes plutôt viande, vous pouvez vous laisser tenter par le menu Rijsttafel Bandung à 35€ qui comprend en entrée une soupe Soto Ayam, au poulet et aux herbes indonésiennes avec un peu de vermicelle, un Lumpia et un rouleau frit aux crevettes et légume très légèrement épicé.

En guise de plat, vous pourrez notamment goûter au Sate Ayam, des brochettes de poulet nappés d’une sauce soja et cacahuète qui vous laissera sans voix ainsi qu’au Rendang Daging, du boeuf mijoté pendant huit heures dans une sauce mêlant différentes épices et du lait de coco.

Djakarta Bali : Les saveurs de l'indonésie
Si vous préférez les saveurs de la mer, le menu Rijsttafel Djawa, à 30€, devrait remporter vos faveurs. Au programme, une soupe aux légumes et au lait de coco, du Ikan Balade, poisson frit à la sauce Balado offrant un harmonieux mélange sucré-salé ainsi que d’énormes crevettes à la sauce coco.

Ces deux menus sont accompagnés de légumes agrémentés d’une sauce aigre-douce, de vermicelle sautée, ainsi que de riz blanc parfumé servit dans un panier tapissé de feuilles de bananier que l’on peut saupoudrer de noix de coco torréfiée maison, un processus qui nécessite pas moins de trois heures.

Djakarta Bali : Les saveurs de l'indonésie
On découvre alors une cuisine riche au goût complexe. Il faut dire que chaque plat se distingue par un mélange d’épices savamment dosé. On peut le dire, c’est de l’art, de l’art culinaire. Le dessert permet de mettre fin en douceur à cette dégustation. Le restaurant vous propose entre autres son riz au lait, du riz gluant rouge avec du lait de coco, une crêpe balinaise parfumée à la noix de coco ou encore ses glaces au goût intense et à la texture onctueuse.

Djakarta Bali : Les saveurs de l'indonésie
Passé cette touche de douceur, on met fin à ce rendez-vous dépaysant avec un petit café. Le retour à la vie parisienne ce sera pour plus tard : le restaurant tient à vanter les mérites des plaisirs gustatifs de son pays jusqu’au bout. Vous pourrez notamment goûter à la finesse du Kopi Tubruk ou à la puissance Kopi Jahé parfumé au gingembre.


Djakarta Bali : Les saveurs de l'indonésie
Lorsque vient le moment de s’en aller, on est presque surpris de revoir la capitale française. On a quitté Paris sans vraiment en partir. On part de Djakarta Bali avec l’envie de revenir. Au fait, on vous a dit que le vendredi soir, c'était spectacle de danse balinaise ?

Informations Pratiques
Djakarta Bali
Ouvert le mardi, de 19h à 23h
Du mercredi au dimanche,
De 12h à 14h puis de 19h à 23h
Fermé le lundi
9 rue Vauvilliers, 75001 Paris

Enregistrer

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles HÔTELS ET RESTAURANTS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement