Bleu Bao, le nouveau restaurant chinois de la Bao family

< >
Par Manon C. · Photos par Manon C. · Publié le 3 mars 2022 à 10h53
La Bao Family accueille un nouveau bébé, Bleu Bao, qui met lui-aussi à l'honneur la cuisine chinoise et en particulier les incontournables dim sum !

A-t'on encore besoin de présenter la Bao Family ? Déjà à la tête des délicieux Petit Bao et Gros Bao, Céline Chung et Billy Pham viennent d'ouvrir leur troisième restaurant à Paris, Bleu Bao. Cette fois-ci, c'est dans le 9e arrondissement de la capitale que les deux compères ont décidé de poser leurs valises, dans un lieu de 250m2. 

Après avoir revisité le style des boui-boui de Shanghai dans une micro-échoppe dédiée aux bao maison chez Petit Bao, puis interprété les codes du kitch de Hong Kong dans une grande cantine populaire où le canard laqué est roi chez Gros Bao, la Bao Family continue de réécrire la cuisine chinoise à sa sauce, tout en rendant hommage aux traditions

Bleu BaoBleu BaoBleu BaoBleu Bao

Chez Bleu Bao, c'est le style old school des vieilles maisons bourgeoises chinoises qui est mis en lumière - les amoureux du film In The Mood For Love vont avoir des étoiles dans les yeux - , avec un point d'honneur mis sur les beaux services en porcelaine bleue, desquelles le restaurant tire son nom, qui trônent sur les tables.

Passer le pas de la porte de Bleu Bao, c'est comme rentrer dans un film d'époque, en particulier à l'étage de l'établissement où, en haut des marches, un charmant salon bleu profond, cossu et discret, vous attend, plus calme que le rez-de-chaussée qui baigne davantage dans l'atmosphère bruyante des cantines chinoises traditionnelles où il fait bon se rendre avec un grand groupe d'amis. 

Bleu BaoBleu BaoBleu BaoBleu Bao

Dans les assiettes, Bleu Bao reprend les mets désormais incontournables de la Bao Family, à l'instar des fameux baozi, dont le très bon baozi végétarien aux légumes de saison (7€) ; des délicieuses et fondantes aubergines hong shao (10€) ; des shanghai noodles ; ou encore des xiaolongbao (10€), remplis de bouillon brulant.

Mais Bleu Bao laisse bien sûr la place à de nombreuses nouveautés toutes aussi alléchantes et qui changeront au fil des saisons, parmi lesquelles le poulet sweet & sour (13€) ; ou encore le porc dongpo (19€), une incroyable poitrine de porc braisée, très gouteuse et tellement fondante qu’on la coupe (presque) à la cuillère. 

Bleu BaoBleu BaoBleu BaoBleu Bao

Les deux cheffes Amandine Sepulcre-Huang et Leslie Chirino et la Bao Family ont également eu envie de mettre à l'honneur les dim sum, ces traditionnels raviolis vapeur, travaillés ici dans les règles de l'art. A découvrir chez Bleu Bao, les har gow (7€) aux crevettes et châtaignes d’eau, les siu mai (7€) au porc et aux crevettes et les luo buo gao (7€), des petit gâteaux de radis daikon frits ; des dim sum que vous ne trouverez nulle part ailleurs ! On vous donne également un conseil, ne passez pas à côté du lava bao sucré (5€) en dessert, avec son coeur coulant et chaud de jaune d'oeuf salé ; une petite merveille de gourmandise. 

Bleu BaoBleu BaoBleu BaoBleu Bao

Autre bonne idée, la carte des cocktails inspirés des huit régions de la Chine et réalisés par Nicolas Goradesky. Le mixologue a opté pour un produit phare de chaque région et imaginé, autour de cette saveur, un cocktail unique et franchement créatif, comme le cocktail du Shenzhen et son sésame noir torréfié, le cocktail de Nankin, semblable au gin tonic, avec du shiso pourpre et de l'umeshu, ou encore notre gros coup de coeur, le cocktail du Fujian (13€), semblable en tout point à un bubble tea, avec ses perles de tapioca et son thé oolong infusé dans du lait, mais en version alcoolisée avec du bourbon ; un délice !

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 1 février 2022

×

    Lieu

    8 Rue Saint-Lazare
    75009 Paris 9

    Site officiel
    www.baofamily.co

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche