Tse Yang, restaurant chinois gastronomique de haute volée

< >
Par Manon C. · Photos par Manon C. · Publié le 15 décembre 2021 à 13h52
Pour un voyage gastronomique en Chine sans même quitter Paris, on file chez Tse Yang dans le 16e arrondissement. Au menu, une cuisine chinoise de haute volée, entre tradition et modernité.

Niché sur l'avenue Pierre 1er de Serbie dans les beaux quartiers, à deux pas du Palais de Tokyo et du Palais Galliera, le restaurant Tse Yang, table renommée pour sa cuisine gastronomique chinoise depuis plusieurs années, s'est, en cette rentrée 2021, refait une petite beauté. Passée la porte vitrée gardée par deux majestueux lions de pierre, on découvre ainsi un lieu entièrement repensé avec beaucoup de goût et d'éléments contemporains, sans pour autant faire une croix sur la tradition

Ici, du noir laqué et des boiseries dorées, là, des miroirs et des ornements graphiques orangés, et dans le hall, un grand lustre moderne qui survole au dessus de nos têtes. Dans l'ambiance feutrée de la salle principale, de grandes tables rondes avec les incontournables plateaux tournants sont dressées pour accueillir les gourmets. Nous voici à Pékin sans même quitter Paris. 

Tse YangTse YangTse YangTse Yang

Derrière les fourneaux, le chef Xie Nai Cai, tout droit venu de Hong-Kong, jongle à merveille entre les grands classiques de la cuisine pékinoise, cantonaise et shanghaïenne, tout en se permettant des plats plus osés et plus originaux, de manière à régaler le chaland. Tse Yang met aussi l'accent sur des accords avec le vin grâce à un sommelier aguerri qui saura vous aiguiller. 

Impossible de passer outre les indétrônables raviolis, que l'on choisit vapeur et que l'on découvre à travers un joli assortiment de 6 pièces (19€) dressées dans un panier vapeur - dumpling aux légumes, dumpling à la viande avec un bouillon façon Xiaolongbao, et dumpling Har Gau aux crevettes; un délice ! Bon point aussi pour ces gambas au wasabi, à la chair ferme, généreuse et bien relevée - attention, la moutarde (enfin, le wasabi) peut monter au nez !

Tse YangTse YangTse YangTse Yang

Par la suite, on reste dans la plus pure des traditions chinoises avec le canard laqué (64€ le demi-canard), préparé en deux façons, comme il est coutume de faire en Chine. Dans les règles de l'art, le serveur de Tse Yang arrive dans un premier temps à notre table avec la peau du canard, snackée à souhait, et dresse celle-ci devant nos yeux avec des légumes frais et croquants et une sauce hoisin dans de fines crêpes mandarin. Ça glisse tout seul dans la bouche ! 

Vient ensuite le deuxième temps de cette dégustation dans les règles de l'art : le filet de canard, à la chair tendre et rosée, est sauté façon Chop Suey, un délice. Pour notre second plat, on choisit les crevettes Kung Pao (39€) légèrement sucrées et pimentées, et dressées avec des poivrons croquants, que l'on accompagne d'un généreux riz sauté Yangzhou (15€). 

Tse YangTse YangTse YangTse Yang

Après cette farandole de plats aux mille-et-une saveurs, il ne nous reste plus aucune place pour le dessert, dommage ! Notez, par ailleurs, que si les prix à la carte ne sont pas accessibles à toutes les bourses, Tse Yang propose depuis la rentrée dernière deux menus plus abordables à 39€ et 69€ le midi, dont la composition varie selon les saisons et les envies du chef. 

Un véritable petit coin de Chine à Paris !

Ce test a été réalisé dans le cadre d’une invitation professionnelle. Si votre expérience diffère de la nôtre, merci de le signaler dans les commentaires.

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 13 décembre 2021

×

    Lieu

    25 Avenue Pierre 1er de Serbie
    75116 Paris 16

    Site officiel
    www.tse-yang.fr

    Réservations
    www.tse-yang.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche