This page is not available in your language, please, choose yours

Restaurants insolites

Publié le 31 mars 2008 Par Amandine F.
dans le noir

Infos pratiques


12, Rue Pecquay
75004 Paris 4

De curieux coups de fourchettes... Aller au restaurant, c’est parfois plus que partager un simple repas. Si vous souhaitez bousculer les traditions de la table, ces quelques adresses vous étonneront, vous raviront ou vous agaceront…


DANS LE NOIR
Si à la fin du repas, vous avez un peu de persil coincé entre les dents, pas de panique, vos amis n’y verront rien car vous êtes au restaurant « Dans le noir ». Comme son nom l’indique, vous serrez plongé dans une totale obscurité, le temps d’un dîner. Plutôt pratique mais le but de l’expérience n’est pas de se cacher mais seulement de vous ôter la vue pour raviver vos papilles, votre odorat, votre toucher. Unique en son genre en France, le concept est simple : on vous accueille dans un bar éclairé, le temps de choisir votre menu (dont un surprise pour plus de découverte) et de déposer sacs et manteaux dans des casiers. Puis vous êtes guidé et servi par une équipe de non-voyant dont vous êtes totalement dépendant durant la soirée. Tout le repas se fait à tâtons. Les petits gestes faciles comme se servir à boire deviennent vite des exercices périlleux. Par contre attendez-vous à un fort niveau de décibels car les clients ont tendance à parler un peu plus fort pour se rassurer, comme si le fait de ne pas voir rendait les gens un peu plus sourds ! Expérience sensorielle étonnante, irréelle, voire un peu angoissante. Ce dîner dans l’obscurité totale est un concept qui semble séduire un large public. Cela nous interpelle aussi sur le conditionnement visuel de notre quotidien et nous plonge quelques heures dans la peau d’un mal voyant.




DINING WITH…
Concept original, les « Dining with… » organisés par l’agence de création et de conseil Art Process, s’adresse principalement aux férus d’art contemporain mais peut intéresser quelques curieux en quête de rencontres et d’expériences insolites. Vous embarquez donc dans un restaurant itinérant qui pose ses tables et couverts dans un des lieux culturels de la capitale choisis par l’équipe d’Art Process. Ainsi, galeries tendances, fondations, ateliers d’artistes ou lieux plus alternatifs accueillent les convives en fonction de la thématique de la soirée. Le dîner-débat est précédé d’une visite des lieux ou de l’exposition en cours par le propriétaire ou le commissaire. Puis vous vous installez autour d’un plat populaire (couscous, fondue…) ou d’une cuisine design concoctée par un jeune chef. La formule prévoit un temps de discussion et d’échange avec les intervenants entrecoupés par le défilement des différents plats. Voilà une autre façon d’appréhender l’art et l’occasion de rencontrer des acteurs majeurs du marché dans un cadre moins formel et superficiel qu’un vernissage. Cette formule de dîner-nomade originale peut-être un peu trop spécialisée pour les non-initiés. Mais l’art contemporain étant en vogue ces derniers temps, cela sera toujours bien d’aller expérimenter un dîner décalé.


BWYTY
Globe-trotters passionnés, les deux propriétaires vous accueillent dans une atmosphère multiculturelle teintée d’une touche Anglo-saxone car « Bwyty » en gallois, signifie « maison » et ça tombe bien, car ici on vous offre à manger comme à la maison tout en vous faisant un peu voyager. Tout tourne donc autour de la thématique du voyage, les menus sont fabriqués avec les pages des magazines d’agences de voyages. Parfait pour le décollage… La déco hétéroclite, est un joyeux mélange coloré à la croisée de l’Asie et de l’Amérique latine. Une bibliothèque remplie de guides à destination des quatre coins du monde et de différentes brochures est à votre disposition ainsi que les petits conseils des propriétaires. Idéal pour des déjeuners impromptus dans l’après-midi et les brunchs à rallonge du week-end. En revanche, le restaurant ouvre ses portes le soir uniquement le vendredi. La mixité se maintient dans les assiettes bien garnies avec une cuisine simple et fraîche alliant saveurs d’ailleurs et baked potatoes. Une adresse rare et singulière qui vous donne tout de suite envie de faire un petit tour de la Terre.


LA FOURMI AILEE
A deux pas de Notre-Dame et de l’animation touristique, pénétrez dans l’antre du livre. Derrière une discrète devanture bleu ciel se cache un petit coin intimiste et paisible. Cette ancienne librairie féministe, classée monument historique et réaménagée en salon de thé- restaurant arbore un petit air vieillot où il fait bon s’attarder. Le charme de la Fourmi Ailée s’établit grâce à son décor et son impressionnante hauteur de plafond qui lui permet d’accueillir sous une verrière, une mezzanine intimiste. De plus cette fourmi est plutôt prêteuse car vous pouvez à loisir, feuilleter les livres à l’heure du thé. La cuisine simple qu’on y prépare est bien servie et l’atmosphère feutrée de la salle devient vraiment romantique en hiver devant le crépitement du feu de cheminée. Les rayonnages de bouquins sur tous les murs, le ciel peint au plafond, les banquettes en skaï et la lumière tamisée, en font une véritable petite escale provinciale au cœur de l’agitation du quartier Latin.




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles HÔTELS ET RESTAURANTS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement