Chez Mamie : la table chinoise (et authentique !) du Haut Marais

< >
Par Manuel M. · Publié le 7 novembre 2019 à 23h30 · Mis à jour le 7 novembre 2019 à 23h40
Des restaurants chinois, il y en a des centaines à Paris, et pas toujours très authentiques, hélas ! Mais fort heureusement, il y a tout de même pas mal d'exceptions à cette règle. Chez Mamie, le restaurant de Jacky Teng, en est une, avec sa déco d'auberge chinoise provinciale, et sa carte recelant quelques pépites culinaires que l'on trouve rarement dans la Capitale.

En pénétrant dans ce restaurant du Haut-Marais, ne vous attendez pas à tomber sur une vieille "mama" chinoise, juchée sur ses casseroles garnies de fumantes préparations, soupes, et autres merveilles... Car Chez Mamie, l'enseigne de la maison est un simple hommage qu'à voulu rendre Jacky Teng, le maître des lieux, à une chaîne de street-food éponyme très réputée en Chine.

Chez MamieChez MamieChez MamieChez Mamie

Parlons-en, de la street-food, justement, puisque c'est cette cuisine populaire servie dans la rue, dont il s'est inspiré pour créer sa carte, remplie de plats vraiment méconnus en France, mais dans laquelle il a tout de même conservé, contraint et forcé, quelques incontournables de la cuisine cantonaise, sichuanaise, pékinoise ou shanghaïenne, pour satisfaire quelques bobos irréductibles du quartier. Et même quelques standards vietnamiens.

"Quand nous avons ouvert, la carte ne comportait que des plats authentiques des provinces chinoises, que l'on ne trouve pour ainsi dire jamais à Paris. Mais il ne se passait pas un service, surtout avec les habitués du déjeuner, sans que l'on nous demande des nems, du boeuf loc-lac, un bo-bun, ou des rouleaux de printemps. Alors on les a mis au menu, tout en précisant à chaque fois aux clients que ces plats n'avaient rien de chinois ! Et dans notre prochaine carte, ils seront même dans une rubrique qui leur sera exclusivement réservée, intitulée "Les incontournables du reste de l'Asie", explique Jacky Teng, avec un petit sourire quasi revanchard.

Chez MamieChez MamieChez MamieChez Mamie

Car on vous l'a dit, l'authenticité est ici de mise, comme ne le dément pas la clientèle de la maison, majoritairement chinoise et... ravie de pouvoir retrouver ici - non sans nostalgie - quelques plats emblématiques de l'Empire Céleste, comme les xiao long bao (5,20 €), ces fameux raviolis à la vapeur originaires du village de Nanxiang, dans le district de Huangpu, à Shanghaï, et qui recèlent un goûteux et délicat bouillon, emprisonné entre la farce de porc haché, et une fine pellicule de pâte. Un régal.

Chez MamieChez MamieChez MamieChez Mamie

Autre entrée originale : le poulet froid à la sauce piquante (7,50 €). En fait, il aurait plutôt fallu écrire "à la sauce super-extra-méga-piquante", les trois petits piments dessinés sur la carte à côté du nom du plat, ne suffisant pas à en décrire le degré de piment !

A l'heure des plats de résistance, nous avons également trouvé quelques "musts" de la maison, comme les couteaux sautés à la sauce soja et à la ciboulette (14,80 €), les calamars sur plaque chauffante (12,80 €), le "hot-pot" de tofu, crevette et aubergine (12,80 €), ou le canard sauté sur plaque chauffante (12,50 €).

Chez MamieChez MamieChez MamieChez Mamie

Mais les plus téméraires oseront sans doute s'essayer aux bonheurs des barbes de boeuf braisées dans la sauce soja (7,50 €), des tripes de boeuf à l'huile rouge (très !) pimentée (7,50 €), du sang de canard en sauce au chili (15,80 €), du sang de porc épicé (9,80 €), ou encore des langues de canard au sel et poivre (10,80 €). Nous avons également beaucoup apprécié le hong shao rou, un plat à base de poitrine de porc longuement mijotée dans un poêlon garni d'une marinade de sauce de soja légèrement sucrée, et dont on dit que c'était le plat préféré de feu Mao Tse Toung.

Chez MamieChez MamieChez MamieChez Mamie

Autant de plats que l'on accompagnera volontiers de délicieux liserons d'eau sautés à l'ail, (8,50 €) ou d'aubergines sauce YuXiang (7,50 €), en lieu et place de l'habituel bol de riz blanc.

Chez MamieChez MamieChez MamieChez Mamie

A noter que pour accompagner l'apéritif, Chez Mamie propose également une carte de brochettes grillées à la commande, et parfumées au cumin (mais surtout, très très relevées, elles aussi  !) et vendues à la pièce (entre 1,20 € et 2 €), parmi lesquelles nous avons déjà fait notre tiercé de tête, avec la brochette de chou-fleur au cumin (1,20 € la pièce), la brochette de racine de lotus (1,20 € la pièce), et la brochette d'agneau (1,50 € la pièce).

Chez MamieChez MamieChez MamieChez Mamie
Chez MamieChez MamieChez MamieChez Mamie

Et pour les soirées entre amis (jusqu'à 12 personnes), la maison peut même mettre à votre disposition sa salle du sous-sol avec sa grande table ovale et son karaoké en libre service, et ce quasi-gratuitement, puisqu'il vous en coûtera juste 20% en plus sur l'addition finale.

Informations pratiques

Horaires
Du 7 novembre 2019 au 7 novembre 2020

×

    Lieu

    18 Rue du Grenier-Saint-Lazare
    75003 Paris 3

    Accès
    Métro : Rambuteau ou Arts & Métiers ou Etienne marcel

    Tarifs
    Menu Déjeuner : 11,80 €
    Carte (env.) : 25 €

    Site officiel
    chezmamie03.fr

    Réservations
    chezmamie03.fr
    09 54 52 02 99

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche