Nomikaï, assiettes à partager inspirées et vins nature insolites

Depuis son ouverture en février 2018, Nomikaï propose aux curieux, aux gourmands et aux gourmets une ribambelle d'assiettes à partager et une multitude de vins natures, tous sélectionnés avec soin, à la manière des izakaya japonais.

On vous emmène aujourd'hui dans le 12e arrondissement pour un véritable tour du monde des saveurs au restaurant Nomikaï. A la tête de ce spot discret, la cheffe Bérangère Boucher, qui a quitté le milieu de l'édition pour se lancer à corps perdu dans sa vraie passion, la cuisine. 

Nomikaï pioche ses inspirations dans les izakaya japonais, ces établissements qui proposent de bons breuvages et des petites assiettes à partager entre amis. Une formule dûment appliquée chez Nomikaï.

NomikaïNomikaïNomikaïNomikaï

La carte des vins fait en effet tourner la tête : ici, ils sont nature et plutôt insolites. On vous conseille par exemple de goûter aux vins oranges, des vins blancs vignifiés avec la peau, ce qui leur confère une saveur inédite, proche de celle de la prune, selon nous.

Nomikaï propose également une petite sélection de cocktails, préparés à partir d'alcools japonais (gin Ki-no-Bi, vodka Nikka, shōchū) et d'ingrédients originaux (lave de charbon végétal bio, sirop de yuzu, kumquat). 

p>

NomikaïNomikaïNomikaïNomikaï

Mais attention, n'allez pas croire que les plats servis chez Nomikaï sont uniquement d'inspiration asiatique. Ils le sont, pour certains, mais Bérangère Boucher peut tout autant proposer une revisite du couscous ou bien une blanquette de veau à sa façon.

Ce qui est néanmoins certain, c'est que tous sont préparés à partir de produits soigneusement sélectionnés et sourcés : les légumes bio proviennent, par exemple, d'une coopérative en Ile-de-France, les viandes sont racées, etc. 

NomikaïNomikaïNomikaïNomikaï

La carte évolue selon la saisonnalité des produits mais aussi et surtout selon les inspirations de la cheffe. Lors de notre passage, on a pu se faire une bonne idée de toute l'inventivité et la créativité de cette jeune cheffe en goûtant à six assiettes à partager.

On a commencé par la feta façon cervelle de canut (8€) fraiche et relevée par une touche d'estragon; le saumon gravlax et ses copeaux de betterave (10€) et le carpaccio de daurade (13€) servi avec un glaçon à la vodka et citron à briser sur le dessus; trois plats frais et savoureux, le must pour surmonter ces jours de forte chaleur. 

NomikaïNomikaïNomikaïNomikaï

On continue notre voyage culinaire avec un plat de viande, le tataki de boeuf (10€), avec un boeuf de race Black Angus fondant à souhait au goût presque fumé; et par deux plats chauds : tout d'abord les délicates ravioles de veau effiloché comme du pulled pork, citron et cumin (10€), un plat relevé et bien citronné.

Puis, notre plat favori, les coquillettes à la crème d'ail noir, surmontées de fines tranches de cecina (10€), un délice de gourmandise dans lequel les coquillettes se retrouvent quasiment laquées par la crème; une merveille. 

NomikaïNomikaïNomikaïNomikaï

On termine ce festin par un trio de fromages - comté, crottin, tome - que l'on accompagne d'un verre de saké (10€), un mariage des plus réussis; et par le dessert de la carte, un crémeux yuzu, citron avec un sablé au sucre de fleurs de palmier (9€), la petite touche de fraicheur qu'il nous fallait. 

Avec sa belle terrasse prête à vous accueillir durant tout l'été 2019, vous n'avez aucune excuse pour ne pas aller goûter aux petites merveilles culinaires de Bérangère Boucher à Nomikaï

Manon C.
Dernière modification le 4 juillet 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 3 juillet 2019 au 29 décembre 2019

×

    Lieu

    14 Rue Crozatier
    75012 Paris 12

    Tarifs
    Assiettes à partager : 8-13 €
    Cocktails : 10-12 €

    Site officiel
    www.nomikaiparis.com

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche