Le Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur Papounet

Un accueil chaleureux et amical, une carte à l’ardoise, un quiz pour découvrir le vin qui accompagnera votre menu et des plats faits maison à la fois créatifs et raffinés ! Voilà ce qui vous attend lorsque vous franchirez les portes du restaurant Le Petit Commines, niché dans le 3ème arrondissement de la capitale.

Si la qualité de la cuisine est importante dans un restaurant, le service l’est tout autant. Et ça, Le Petit Commines l’a très bien compris. Ouvert en septembre 2016 en plein cœur du 3ème arrondissement, entre Oberkampf et Richard Lenoir, ce restaurant, titré Maître Restaurateur, fait aujourd’hui partie des références en la matière. D’ailleurs, il est fortement conseillé de réserver deux jours à l’avance en semaine et trois jours à l'avance pour un dîner le week-end ! Ce soir-là, la salle était d’ailleurs pleine à craquer.

Derrière la cuisine de ce restaurant bistronomique, on retrouve le Chef Flavien Carucci, aka Monsieur Papounet. Passé par le Bristol, le Prince de Galles et la cantine du Troquet du Chef Etchebest, le Chef a imaginé pour son restaurant une cuisine inventive, raffinée et gourmande à la fois où les plats, faits maison, évoluent sans cesse en fonction des arrivages. C’est pourquoi, la carte est à découvrir sur plusieurs ardoises disposées aux quatre coins de la salle.

L’un des points forts du Petit Commines réside incontestablement dans la qualité de son service. Chaque table bénéficie d’un service aux petits oignons assuré par une équipe souriante, disponible et amicale. Le serveur n’hésite pas à prendre quelques minutes pour s’asseoir à nos côtés et nous expliquer la composition de chaque plat.

Le Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur Papounet

Pour le choix du vin, on passe à une autre étape avec un jeu d’environ 5/6 questions-réponses qui détermineront la cuvée qui accompagnera notre repas. Vous préférez « une balade dans les bois, une course de chevaux dans un haras, du jardinage les mains dans la terre ou un resto thaï épicé... » ? Et si le vin ne vous convient, libre à vous d’en changer ! Pour notre part, le serveur ne s’était pas trompé et avait misé sur un excellent AOC Costières de Nîmes, Château Vessières de 2015… Notez d’ailleurs que les références proviennent de petits vignerons récoltants Français.

Mais revenons-en à la carte, composée de 6 entrées, 5 plats et 5 desserts. Du côté des entrées, il y en a pour tous les goûts avec notamment ce soir-là un caviar d’aubergines aux noix, des rillettes de trois poissons à l’orange ou encore la « Maison de l’escargot » à base d’escargots donc mais aussi de… coquilles comestibles !

Pour ma part, j’opte pour l’alléchante assiette composée de lamelles d’asperges blanches délicatement posées sur des œufs mimosa et sublimées par une aérienne et délicieuse crème de safran (16€).

Le Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetAsperges banches, oeufs mimosa et crème de safran

Mon acolyte se tourne vers la fameuse et délicieuse terrine de Papounet cuisinée pendant 48h avec du Porto et du Cognac (16€).

Le Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetTerrine de Papounet

Pour la suite, alors que les végétariens choisiront le Jardin Printanier des Papounets, je me laisse séduire par le délicieux pavé de maigre sauvage, et son mélange de sauce balsamique et sauce vierge exotique agrémentés de petits dés de légumes qui invitent véritablement au voyage (36 €).

Le Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetPavé de Maigre Sauvage

En face, place à la joue et paleron de bœuf cuisinée de façon originale avec de la sauce à base de bière, miel et moutarde (25€).

Le Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetJoue et Paleron de Boeuf

Seul bémol, les quantités dans les assiettes qui pourraient être un peu plus conséquentes. Du coup, on se rabat sur le large choix des accompagnements : épinards, des pommes grenailles et une délicieuse purée de chou fleur.

Enfin, pour la note sucrée, Monsieur Papounet joue la carte mystérieuse en laissant planer le doute sur la composition de ses desserts… Il y a par exemple le crumble des Papounets ou encore les Amers s’adoucissent

Je me laisse tenter par le surprenant et gourmand détournement du « Tellement bon » (14€). Avouons-le, il m’a suffit d’une bouchée pour être totalement conquise par ce dessert composé d'une pâte sablé surmontée d’une ganache chocolat caramel, d’un délicieux coeur de caramel beurre salé, et d’un siphon chocolat blanc. Véritable coup de cœur, ce dessert est inévitable si vous êtes accro au cacao comme moi!

Le Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe détournement du "Tellement Bon"

Autres saveurs et autre gourmandise en face avec la banane mystique du Chef composée d’ananas poché, d’un sirop basilic, d’une crème montée chlorophylle et basilic, de croquantes tuiles de sésame à l’orange, et d’une purée de banane au citron (14€).

Le Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLe Petit Commines : le restaurant bistronomique de Monsieur PapounetLa banane mystique du Chef

Le monde présent ce soir-là dans la salle ne fait que confirmer notre première impression : celle d’un restaurant de qualité dont la réputation, qui s'est faite sur le bouche à oreille, n'est plus à faire et qui risque fort de nous surprendre pendant encore longtemps!

Notez aussi que la Page Facebook du restaurant organise, de temps en temps, des jeux concours afin de gagner un dîner pour deux personnes au sein de l'établissement alors, un conseil, restez aux aguets!

Infos pratiques :
Le Petit Commines
16 Rue Commines, 75003 Paris
Ouvert du lundi au dimanche de 19h à 23h et également le dimanche de 12h à 14h30

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Caroline J.
Dernière modification le 9 avril 2018

Informations pratiques

Lieu

16 Rue Commines
75003 Paris 3

Site officiel
le-petit-commines.com

Plus d'information
Ouvert du lundi au dimanche de 19h à 23h et également le dimanche de 12h à 14h30

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche